L’Europe, folle de foot , le tennis principal sport individuel , les sports de la route(5)

Le football est le sport roi en Europe.

Sa forme et ses règles actuelles trouvent même leur origine sur le continent, au Royaume-Uni, au cours des années 1860. Le sport se propage ensuite à l’Europe continentale, en Belgique, aux Pays-Bas ou encore au Danemark, principalement grâce aux universités. Dès les années 1930, avec l’organisation des premières Coupes du monde, le football est devenu un sport international et extrêmement populaire.

Aujourd’hui, ce sport continue de gagner en importance, tant sur le plan économique que social. Aidé par la libéralisation des transferts ou encore l’augmentation exponentielle des droits télévisés, le football atteint désormais un poids financier considérable. A tel point que certains clubs mondialement connus comme le Real Madrid, le FC Barcelone ou Manchester United sont valorisés à plus de 3 milliards d’euros.

Mais le succès persistant du football est également dû au fait qu’il n’est pas l’apanage d’une élite ou un simple spectacle audiovisuel. En effet, il est également, et de loin, le sport le plus pratiqué par les Européens. A titre d’exemple, 1,2 million de Néerlandais et 4,3 millions d’Italiens sont inscrits dans un club pour jouer au football, soit 7% de la population totale de ces deux pays. Hormis de rares exceptions, le football est le sport le plus important au sein des 27 Etats membres de l’Union européenne.

Repoussée du fait de la pandémie de coronavirus, la prochaine édition de l’Euro devrait avoir lieu en 2021 et sera organisée pour la première fois sur l’ensemble du continent dans 13 villes différentes.

Le tennis, principal sport individuel

Les sports individuels sont aussi très souvent pratiqués par les Européens, comme l’athlétisme ou la natation, qui sont faciles d’accès et potentiellement bon marché voire gratuits.

Le tennis est également souvent pratiqué sur le continent et dispose d’une forte exposition médiatique. Deux des tournois les plus prestigieux (Grand Chelem) ont lieu en Europe : Roland Garros à Paris et Wimbledon à Londres.

Souvent dépeint comme un sport "noble" ou du moins réservé aux classes supérieures, à plus forte raison encore que le tennis, le golf est également pratiqué par de nombreux Européens. C’est évidemment le cas au Royaume-Uni, les greens écossais comptant parmi les plus anciens et les plus réputés au monde. Mais c’est aussi le cas en Allemagne, en Suède et en Espagne.

Les sports de la route

Suivant les nationalités, les Européens se passionnent et pratiquent également des sports "de route". Le plus populaire est de loin le cyclisme, apprécié partout sur le continent. La France, l’Italie et l’Espagne accueillent les trois principaux tours, mais si les coureurs de ses pays sont nombreux, l’on retrouve également un grand nombre de Belges, de Néerlandais, de Danois, de Britanniques ou encore de Luxembourgeois. A titre privé, 31% des Belges déclarent pratiquer le cyclisme de manière régulière.

Par ailleurs, les sports automobiles, qui pour des raisons financières et techniques sont peu pratiqués par les particuliers, sont aussi très populaires dans de nombreux pays européens. C’est le cas notamment en Italie ou encore en Allemagne, mais également en Belgique et en Finlande pour ce qui concerne la Formule 1. Les courses de rallye ont quant à elles récemment gagné en popularité dans un pays comme la France.

Partager

Laisser un commentaire