La première Fête du Sport a lancé son message : faites du sport !

C’est à la suite de l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 à Paris, que l’idée d’une Fête du Sport est née. Ce grand rassemblement, qui a pour ambition de fédérer l’ensemble des Françaises et Français autour des bienfaits de la pratique sportive, a surtout vocation à être une grande fête populaire et nationale. La pari a réussi ! La première Fête du Sport , ce week-end, a été un moment fédérateur autour des valeurs du sport . 2500 initiatives ont été recensée en Métropoles et dans l'Outre-Mer.

La France est une nation sportive avec 34 millions de pratiquants, même si seul la moitié est licencié à une fédération. 317000 associations sont présentes et on recense 5,7 millions de bénévoles.

Le sport est un outil formidable pour lutter contre la sédentarité et agir pour la santé.

Le Centre de Droit et d’Economie du Sport de Limoges a présenté le 4 septembre dernier une étude détaillant les effets du mouvement sportif sur la société française et son économie.

Les résultats de cette étude permettent d’objectiver le poids économique du mouvement sportif à 11,69 milliards d’euros représenté par le mouvement sportif amateur (6 ,25 Mds€), le sport professionnel (3,03 Mds€) et les dépenses personnelles des pratiquants (2,41 Mds€).

À ces chiffres s’ajoute la valorisation des ressources humaines issues du bénévolat qui est estimée entre 5,2 et 10,1 Mds€.

Au-delà de ces données, une entité sportive contribue au dynamisme économique de son secteur géographique sans compter ses effets sur la santé publique, l’intégration ou encore l’éducation.

Oui, le Sport n’est pas qu’un simple divertissement mais bien un outil de rayonnement économique et sociétal.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message