La Prom’ vibre au moteur de la F1

À l’occasion de la sixième étape de la tournée de promotion du Grand Prix de France de Formule 1 (Le Castellet, du 21 au 23 juin prochains), l’écurie Renault a implanté, ce mercredi 1er mai, son paddock sur la plus belle avenue du monde. Un an après Alain Prost et Nico Hülkenberg, les décibels ont détoné sous le V8 de la monoplace de Daniel Ricciardo. Pour le plus grand bonheur du public azuréen.

Nice, sixième arrêt aux stands. En ce jour férié, les curieux et les connaisseurs se sont rassemblés le long de la Promenade des Anglais pour profiter d’une attraction inédite. Le néo-pilote de la marque au losange, Daniel Ricciardo, s’est consécutivement installé au volant des puissants bolides RS01 et E20 pour quelques démonstrations de conduite : accélérations, freinages et dérapages (ou « donuts » pour les experts). L’Australien, vainqueur de sept Grands Prix, a chauffé l’asphalte et la gomme de ses pneus au rythme des applaudissements des centaines de spectateurs présents.

« C’est étonnant de découvrir l’engouement des Français autour de la Formule 1, et de Daniel Ricciardo, a confié Éric Boullier, ancien directeur des écuries Renault et McLaren, désormais ambassadeur du Grand Prix de France. Il est important de connecter la F1 et le GP au plus près des fans lors de ce genre d’évènements magiques car il existe une véritable culture du sport automobile dans l’Hexagone. »

En prime de ces sessions de roulage, le village éphémère a proposé de multiples animations : quizz, atelier pit stop, test de réflexes, simulateur en réalité virtuelle… et bien sûr, une séance de photos et de dédicaces ! La tournée de promotion, elle, poursuit son circuit à Toulon, Aix-en-Provence ou encore Saint-Raphaël… avant de rejoindre la piste du Castellet, dès le 21 juin, et de croiser le fameux drapeau à damier.

Solène FALAISE

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message