Le "Beausoleil Côte d’Azur Sport Film Festival FICTS 2022" supprime de sa sélection les films russe et biélorusses

Le comité départemental olympique et sportif des Alpes Maritimes, organisateur du « Beausoleil Côte-d’Azur Sport Film Festival - FICTS » en collaboration avec la commune de Beausoleil a décidé, après avis du président du jury, Bernard Maccario, de ne pas accepter dans la compétition du festival qui aura lieu du 10 au 12 mai les films russes et biélorusses pour cette nouvelle édition.

Le délégué français de la FITCS, Renato Tullio Ferrari, a été informé de cette décision qui va dans le sens des recommandations prises par le CIO et l’ensemble du mouvement sportif international au vue de la guerre que mène la Russie, avec la connivence de la Biélorussie à l’Ukraine.

Philippe Manassero, président du CDOS 06 a déclaré : « Le sport c’est avant tout la paix ». Et a rappelé qu’en 1892, « le Baron Pierre de Coubertin, a sans relâche prôné l’idée selon laquelle le sport de compétition, pratiqué au niveau international, pouvait contribuer à développer la compréhension, le respect et la paix entre les nations. Il est donc important que les sportives et sportifs russes et biélorusses montent au front pour demander aux gouvernants de leur pays respectif un arrêt des combats et de lancer un processus de paix. Nous concernant, l’édition du festival 2022 se fera sans ces deux pays. »

Partager

Laisser un commentaire