Le CDOS 06 moteur du sport azuréen : le présent et les perspectives

Réélu à l'unanimité pour une troisième mandature suite à une assemblée générale qui , à cause de la pandémie, a du se tenir en visioconférence, Philippe Manassero nous reçoit dans les nouveaux bureaux : "Depuis un an nous avons aménagé au sein de la résidence Bois de Boulogne, en face de notre ancien siège, dans un local de 120m2 parfaitement adapté à notre fonctionnement", nous dit avec un large sourire de satisfaction. En effet, pour la première fois , le CDOS 06 est chez lui ayant acquis la propriété des lieux. "Le sport est quasiment à l’arrêt. Un choix politique et stratégique de nos gouvernants que j’ai compris il y a un an mais que je comprends de moins en moins depuis quelques mois" enchaine, avant de préciser en écartant les bras : " La covid 19, au-delà de son cortège de malheurs et de contraintes, met en grand danger « l’économie » du sport." Pour lui , "Le CDOS 06, a pour préoccupation essentielle pour 2021, le focus sur la situation des associations et comités, pertes de licenciés, désaffection des partenaires, contraction de l’emploi, difficultés d’organisations de réunions. Le plus difficile étant peut-être à venir. "

Pour mémoire , pendant ce 1er confinement le CDOS 06 , dès cet arrêt, a mis en place des « live » sur sa page Facebook pour continuer à vivre et à faire vivre une vraie dynamique de partage.

"Tous les matins avec « la gym pour les voisins » réalisé par Tyne Manassero qui a attiré durant 55 cours près de 120 000 connexions. Un grand merci à elle. Merci à Stéphanie Nucera, diététicienne du sport, qui chaque semaine a apporté ces conseils, tout comme Philippe Angel, préparateur mental pour la team espoirs CDOS 06 qui vous a expliqué comment résister au confinement, sans oublier Bernard Maccario, historien du sport, qui nous a fait découvrir chaque semaine une histoire d’un sportif azuréen. Merci aussi à tous les athlètes de haut niveau qui ont apporté des beaux messages de solidarité vers nos soignants." - dit-il.

Il rappelle que "pratiquer une activité sportive est bénéfique pour notre corps mais aussi pour notre santé mentale et notre équilibre psychique. Beaucoup de médecins s’inquiètent de voir les français se sédentariser. On se protège peut-être de la pandémie mais d’un autre coté on note une baisse de l’activité physique, problèmes de prise de poids et également une rupture de la vie en société et pour nous une rupture avec la vie sociale en lien avec nos clubs."*

Nice-Premium : Le retour à la normale que nous tous souhaitons , nous permettra de regarder devant nous , vers le grand rendez-vous attendu, les Jeux de Paris 2024

Philippe Manassero : "L’olympiade à venir sera une formidable occasion pour la mise en place de dispositifs innovants en direction de notre jeunesse pour encourager et développer le sport et ses valeurs. A travers le Label « Terre de jeux », le comité d’organisation Paris 2024 a souhaité que les Jeux soient partagés par le plus grand nombre. Ce label, « Terre de Jeux 2024 », le CDOS 06 l’a reçu mais comme j’ai déjà pu le développer, je rêve que chaque commune de ce département puisse déposer un dossier de labellisation afin que les Alpes-Maritimes lors de la prochaine olympiade soit une véritable « Terre de jeux ».

Paris 2024 mais aussi la ville de Nice, comme ville olympique pour le football qui tout au long des 4 prochaines années surfera sur le tempo olympique. Le CDOS 06 mais aussi l’ensemble des comités sportifs départementaux olympiques, paralympiques, et non olympiques auront un véritable rôle à jouer tant auprès de la jeunesse mais aussi de toutes les populations qu’elles soient dans le tissu urbain, dans les campagnes ou les montagnes."

Nice-Premium : Quels sont les axes d’activité qui engagent le rôle du CDOS 06 dans le territoire ?

Philippe Manassero : "Nos évènements de terrain managés par le pôle « Education Citoyenneté » en sont la preuve vivante autour de celui qui est le plus connu : la Caravane du Sport, mais aussi les journées olympiques, la semaine olympique et paralympique, les actions autour des écoles labellisées « Génération 2024 ».

Notre volonté et notre force c’est de transmettre aux enfants l’envie de la pratique sportive dans un club ou à l’école. La carte passerelle est un exemple, mise en place par le CNOSF, pour favoriser la découverte du sport chez les jeunes et faciliter leur adhésion en club en offrant à tous les écoliers de CM1 et CM2, licenciés USEP ou UGSEL, la possibilité de tester différents sports au sein des clubs partenaires de l’opération.

C’est pour cela que nous voulons continuer à développer des partenariats avec l’éducation nationale. La labellisation « Génération 2024 » vise aussi à développer les passerelles entre le monde scolaire et universitaire et le mouvement sportif pour encourager la pratique physique et sportive des jeunes.

Nice-Premium : le sport est aussi vecteur de lien et cohésion locale...

Philippe Manassero : Un autre axe fort à destination de la jeunesse est l’encouragement à l’engagement associatif. Il faut développer encore plus l’approche sur la citoyenneté et le bien vivre ensemble. La sortie prochaine de notre livret « sports & laïcité » sera un des temps fort de nos prochaines années.

Le thème de la radicalisation, sujet ô combien délicat, est important, il faut en prendre conscience et acquérir des outils utiles pour détecter et prévenir. Avec la préfecture et ses services, le CDOS a mis en place des formations et nous sommes complètement disponibles pour continuer à former les éducateurs et dirigeants maralpins.

Nice-Premium : des études montrent aussi l’impact positif du sport sur les bienfaits de la santé

Philippe Manassero : La santé est un enjeu de politique publique. Le sport doit être acteur et proposer des solutions.

Ces solutions, le mouvement sportif les a, au sein des clubs. La santé est un axe fort pour leur développement, leur diversification, la possibilité d’accueillir de nouveaux publics, les personnes sortant de longues maladies par exemple avec l’activité physique adaptée ou le sport sur ordonnance.

Autour du plan sport et territoire, que le CNOSF a demandé à chaque structure déconcentrée de mettre en place, le sport santé était un axe prioritaire en cette année 2020 et sera travaillé durant les 4 années à venir avec beaucoup d’attention.

Beaucoup d’entre vous ne font plus de compétition mais font du sport d’entretien, pour la recherche de bien-être et pour sa santé. Comme vous, ils sont très nombreux à pratiquer de l’activité physique adaptée mais pour cela il est primordial que ces pratiquants viennent s’inscrire dans les clubs de vos sports respectifs.

Le CDOS a donc décidé lors de l’année 2020 de demander la reconnaissance d’une maison Sport santé, de se positionner sur un appel à projet départemental avec « Sport Santé Villages 06 » qui a été retenu et qui va se mettre en place dans l’arrière-pays et en particulier dans la communauté des Alpes d’Azur avec ses 34 communes en ZRR sans oublier que « le sport est dans le pré » va prendre vie à Bonson.

Sport et handicap sont aussi des enjeux forts pour notre société. Nous sommes impliqués dans plusieurs dispositifs de promotion et d’accompagnement des associations sportives spécialisées qu’elles soient paralympiques ou adaptées.

Nice-Premium : on met toujours en vitrine le sport professionnel qui devient de plus en plus une entreprise de spectacle avec une conduction managériale. . Mais on parle beaucoup moins du sport amateur qui est animé par des bénévoles sans lesquels il ne serait pas viable ...

Philippe Manassero : L’accompagnement des bénévoles est un volet important de notre action. Il ne faut pas oublier que les bénévoles sont des personnes de terrain avant tout. Elles ressentent ce besoin de soutien, d’assistance et de conseils.

C’est tout le sens que l’on propose au CDOS 06, avec l’accompagnement du CROS, sur la formation des bénévoles, mais aussi au niveau de la professionnalisation avec l’intégration de notre structure au sein du GEIQ sport Provence Alpes Côte d’Azur.

Nice-Premium : Pour finir , le département , en plus de la pandémie, a été touché par la tempête Alex qui a dévasté les vallées du haut-pays...

Philippe Manassero : Le CDOS 06 a monté des actions de solidarité pour les populations touchées, à la fois sur le terrain pour aider les populations, avec le soutien de nombreux comités sportifs et clubs, d’Ivan Coste Manière et de son association humanitaire du pays grassois mais aussi la générosité des clubs, et des sportifs .L’appel aux dons a ramené 50 000 € qui seront remis prochainement au Département pour la reconstruction. Je suis tellement pour cette solidarité exemplaire.

Nice-Premium : en regardant devant vous , quelle est votre réflexion ?

Philippe Manassero  : "Le monde d’après sera-t-il pire ou meilleur que celui d’avant ? Je veux rester optimiste."

*la plateforme numérique « Mon club près de chez moi » est une cartographie de tous les clubs fédéraux de tous les sports, présents autour de chez soi, pour l’ensemble du territoire français. Elle permet à une personne qui souhaite pratiquer un sport de trouver au plus près de chez lui les coordonnées de celui-ci.

Partager

Laisser un commentaire