Le dossier : "Sauvons le sport français" : 50 mesures pour la relance (5/6)

Le député des Alpes-Maritimes Cédric Roussel, président du groupe d’étude « Économie du sport » de l’Assemblée nationale et François Cormier-Bouligeon, président du groupe d’études "Sport", ont remis au Premier ministre Jean Castex 50 mesures pour relancer le Sport français.* A l’origine de cette initiative au nom évocateur, "Sauvons le sport", il y a la nécessaire relance économique du secteur sportif fortement impacté par la crise. Mais l’ambition des initiateurs est de donner une place centrale au sport dans notre société à travers le développement du sport scolaire, du sport en entreprises ou du sport-santé.

Soutenir le sport au niveau local

33- Accélérer le déploiement des conférences régionales du sport.

34- Créer un Conseil local des activités physiques et sportives réunissant l’ensemble des acteurs du sport (collectivités locales, clubs et associations, enseignants EPS, USEP, UNSS,représentants des étudiants en STAPS, sport-santé, sport en entreprise) et favoriser la prise de la compétence sport au niveau du bloc communal.

35- Augmenter le plafond des aides publiques versées par les collectivités territoriales pour le financement d’équipements sportifs.

36- Repenser les critères de financement des EHPAD en prenant en compte les actions mises en place par ces établissements en termes d’activités physiques et sportives pour favoriser le maintien en autonomie des résidents et ainsi améliorer leur bien-être.

Développer l’innovation dans le sport

37- Créer un volet sport dans le plan d’investissement d’avenir : sport-santé, innovation dans le sport, structures modulaires innovantes, économie circulaire, ville durable, mobilités douces.

38- Créer le label de la French Tech Sport.

39- Déployer un plan de digitalisation de la pratique sportive pour moderniser les outils à disposition des clubs.

40- Mettre en place un référent sport permanent au sein de la Banque Publique d’Investissement (BPI) pour accompagner le développement des entreprises du sport.

41- Lancer une plateforme numérique sur le tourisme sportif en partenariat avec Atout France et les professionnels du tourisme

Partager

Laisser un commentaire