Le Gouvernement délie les cordons de la bourse pour le sport

Emmanuel Macron a annoncé une aide exceptionnelle pour réponde aux inquiétudes des dirigeants du sport français. Une aide pour les sports amateurs et professionnels.

“On ne crie peut-être pas assez fort. On ne portera pas un gilet jaune et on ne descendra pas dans la rue avec des pancartes”, avait lancé récemment M. Masseglia en soulignant l’impact positif du sport pour l’éducation, la santé et le lien social.

Avant de prévenir toutefois : “par contre, dans tous les clubs, il y a beaucoup de citoyens qui ont envie que leur rôle soit reconnu. A partir du moment où il n’est pas reconnu, on fait d’eux des gens qui sont un petit peu en révolte contre le système”.

Apparemment, il a été entendu par le président de la République en personne qui- hier après-midi- a participé à une réunion (en visioconférence) avec des responsables du monde sportif lors de laquelle il a annoncé 400 millions d’aides pour le secteur (amateur, professionnel, salles de sport).

Bien plus que les 120 millions prévus précédemment dans le plan de relance.

En fait on va vers un déconfinement du sport avec la reprise des activités sportives pour les jeunes en club en décembre avec des protocoles renforcés, en particulier pour les sports en salle.

Pour le sport professionnel, le retour des spectateurs dans les stades n’interviendra pas avant le début de l’année 2021 et il devra respecter une jauge qui sera liée à la capacité des stades ou des salles.

Les clubs vont pouvoir aussi bénéficier d’exonérations de cotisations sur les salaires pour les mois d’octobre, novembre et décembre (sans critère de baisse de chiffre d’affaires) à hauteur de 105 millions d’euros

Enfin, le président a annoncé le lancement en 2021 d’un dispositif de “pass sport” pour aider les jeunes à pratiquer une activité sportive, d’un coût total de 100 millions d’euros. Les critères de cette aide destinée aux familles pour payer l’adhésion à un club ou acheter des équipements doivent encore être définis.

Pour aider tout de suite les clubs et associations, un “fonds d’urgence” de 15 millions d’euros, la même somme qu’avant l’été, a été débloquée pour aider les structures les plus touchées.

Enfin, un “pass sport”, une aide aux familles pour payer notamment les adhésions, serait mis en place en 2021. Cette aide est réclamée par de nombreux acteurs, tant le comité national olympique français (CNOSF) que des parlementaires.

Les derniers chiffres remontés au CNOSF, sur 44.000 clubs sondés et sur ses quelque 160.000 associés (sur 300.000 clubs en France), montrent une baisse des adhésions de l’ordre de 20% depuis septembre pour une perte estimée de 260 millions d’euros.

Pour endiguer les difficultés liées au bénévolat, qui anime de nombreux clubs et associations, 5 000 services civiques pourront être orientés vers le sport.

Partager

Laisser un commentaire