Le sport azuréen a élu les nouvelles instances : l’engagement solidaire sera le fil rouge de la mandature

Malgré le contexte, le CDOS 06 n'a pas renoncé à la règle démocratique de l'élection de ses instances profitant de la technologie qui permet de se réunir en distanciel. Par ce fait, les représentants des comités départementaux des fédérations sportives ont pu voter les nouvelles instances pour les quatre prochaines années.

Le Président sortant Philippe Manassero, ancien arbitre international de basket, seul candidat, a été réélu pour un troisième mandat. Il sera secondé, comme actuellement, par le secrétaire général Manuel Debrueil et par madame Dominique Perronnet, trésorière.

Par contre , un renouvellement a eu lieu en ce qui concerne le bureau directeur et le conseil d’administration avec des nouveaux dirigeants et des nouvelles dirigeantes qui ont pris du galon pour impulser une politique sportive dans le territoire à la hauteur des temps et des attentes des clubs. A noter en particulier le fait, qu’au nom de l’égalité hommes/femmes, le bureau directeur est maintenant composé d’un même nombre d’élus et élues.

Les 57 votants ( pour 283 voix) ont remporté l’unanimité des suffrages sur la seule liste présentée. La séance est servie aussi pour formaliser l’approbation de la relation morale du Président, le rapport d’activité du secrétaire général, le rapport financier 2020 ( 320 mille euros de recette , 23 mille euros de bénéfice) et le budget 2021 ( 336,5 mille euros de recette ).

De nombreuses personnalités ont pris la parole : le senateur Alexandra Borchio-Fontip, le Vice-Président du CNOSF et président de la FF de Volley le niçois Eric Tanguy, l’ IA directeur du DESAN Le Floc’h, la VP du Conseil Départemental en charge du sport Vanessa Siegel , le Président du CROS Sud-PACA Hervé Liberman.

Partager

Laisser un commentaire