Le texte original du discours fondateur des Jeux Olympiques du Baron de Coubertin vendu aux enchères !

Le chiffre de 8,8 millions de dollars pour le texte de de Coubertin a battu le record de souvenirs sportifs détenu jusqu'à présent par le maillot du joueur-icone de baseball américain Babe Ruth des New York Yankees, vendu en juin dernier par la société Hunt Auctions pour 5,6 millions dollars. Un record que le baron français qui a réinventé les JO aurait peut-être commenté avec l "L'important n'est pas de ...participer , mais de ...gagner".

Dans le document, texte autographe ( de 14 pages) du discours prononcé par de Coubertin le 25 novembre 1892 à la Sorbonne à Paris pour le cinquième anniversaire de l’Association française d’athlétisme, le baron a souligné son désir de faire revivre les anciens jeux olympiques grecs avec une compétition sportive internationale .

Deux ans après ce discours, en 1894, de Coubertin fonda lui-même le Comité International Olympique, prélude aux premiers jeux de 1896, tenus à Athènes.

Dans l’affiche, comme l’explique la maison de ventes aux enchères de Sotheby’s, il y a aussi une étude sur l’état de l’athlétisme dans des pays comme l’Allemagne, la Suède, le Royaume-Uni, la France et d’autres parties du monde, pour montrer que l’effort sportif n’était plus ne visait principalement que le domaine de la formation militaire, mais avait évolué vers la recherche de l’excellence individuelle avec des avantages à la fois personnels et sociaux.

Le document a disparu pendant plusieurs décennies après la mort de Pierre de Coubertin en 1937 à Genève. Au début des années 1990, François d’Amat, savant passionné de la vie du baron français, a retrouvé des traces du « manifeste olympique » en Suisse, où un collectionneur l’avait gardé dans un coffre-fort.

L’acheteur n’est pas, au moment, connu !

Partager

Laisser un commentaire