Dolberg enflamme le Derby (2-1) !

Nice va débuter cette rencontre comme à son habitude ces derniers temps en 3-4-3. La charnière Danilo-Dante-Sarr est présente devant Benitez. Wagué et Durmisi occupent les couloirs niçois. Au cœur du jeu, Lees-Melou et Lusamba sont alignés. En attaque, on retrouve Claude-Maurice à gauche, Ounas à droite et Dolberg en pointe.

Le début de match est électrique entre les deux équipes qui se donnent coup pour coup dans l’entrejeu. Cependant, petit à petit, les monégasques poussés par la puissance de leur milieu de terrain Bakayoko récupèrent la possession du ballon.

Les niçois n’arrivent plus à ressortir le ballon et s’exposent aux fulgurances des attaquants monégasques.

Finalement, l’attaquant français Wissam Ben Yedder viendra inscrire le premier but de son équipe à la 32e minute d’un subtil piqué face à Benitez.

A la pause, les rouges et blanc ont donc l’avantage au score sur la pelouse de l’Allianz Riviera. Néanmoins, en se procurant de nombreuses occasions, ils ne sont pas parvenus à faire le break dans ce match et peuvent s’attendre à un retour au score des niçois en seconde période.

Justement, Patrick Vieira voyant son équipe en difficulté notamment dans l’entrejeu décide d’opérer un changement tactique. Ainsi, il remplace Durmisi, un peu en difficulté au cours de ce match, par Hérelle. Le défenseur central vient se placer aux côtés de Dante dans la défense. Danilo remonte d’un cran et évoluera en tant que sentinelle. Sarr quant à lui décale sur le côté gauche.

Ce changement tactique va complètement changer le déroulement du match et ce seulement 4 minutes après avoir été mis en place. Recevant le ballon côté droit, Ounas effectue un centre millimétré que Maripan ne parvient pas à repousser de la tête. Dolberg avait bien suivi juste derrière et place une tête imparable pour Lecomte (59e). Nice égalise dans ce derby.

La fin de match s’emballe et Nice, poussé par son public, tente d’empocher les trois points. Les esprits s’échauffent alors entre les deux formations et Jovetic effectue un tacle très dangereux sur la jambe de Lusamba. Après assistance de la VAR, l’arbitre de la rencontre M. Delerue adresse un carton rouge direct au monténégrin (86e).

La Populaire Sud voit alors une opportunité de terrasser son voisin monégasque et redouble d’intensité dans les tribunes.

Et qui surgit au bout du temps additionnel. Kasper Dolberg, encore lui qui, lancé à la limite du hors-jeu, profite d’un centre de Wagué pour dévier subtilement le ballon du pied. Lecomte est battu et le stade explose. Le danois est félicité par tous ses coéquipiers pour ce geste sublime.

Monaco ne reviendra plus dans ce derby et Nice s’impose donc 2 buts à 1.

Au classement, Nice réalise une excellente opération en repassant devant son adversaire du soir et pointe provisoirement à la 6e place avec 41 points.

Source Image : Ogcnice.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire