L’OGC Nice doit relancer la machine

L’OGC Nice doit mettre fin à la crise. Après un bon début de saison soldé par quatre victoires en six matchs (et deux défaites), les Aiglons n’ont plus gagné le moindre match en Ligue 1 depuis le 21 septembre et restent sur 5 rencontres consécutives sans la moindre victoire. Résultat, Patrick Vieira doit trouver des ressources pour relancer la machine, et espérer que toutes les recrues s’intègrent, enfin, à son effectif.

L’OGC Nice de Patrick Vieira est assez contradictoire. En effet, l’équipe azuréenne a débuté tambour battant sa saison malgré le manque de recrue et connait, à l’inverse, un gros coup de mou depuis que l’équipe s’est renforcée. Alors que la vente du club s’est soldée dans les derniers jours du mois d’août, le clan INEOS s’est empressé d’apporter au technicien des recrues de choix. d’Adam Ounas, prêté avec option d’achat en provenance du Napoli, Alexis Claude-Maurice vendu par Lorient pour 10 millions et Kasper Dolberg, transféré pour une vingtaine de millions en provenance de l’Ajax, sont les trois grosses têtes du mercato niçois. Mais les trois attaquants connaissent fortune diverse…

En effet, Adam Ounas (22 ans) est apparu à 4 reprises seulement en Ligue 1, pour une passe décisive. Formé à Bordeaux, l’ailier algérien, qui a remporté la Coupe d’Afrique des Nations, n’a foulé les pelouses de Ligue 1 que 235 minutes avant de se blesser lors du derby contre Monaco. Sorti en pleurs, l’Algérien, qui avait distribué une passe décisive le match d’avant contre Dijon, n’est pas revenu sur les terrains depuis et doit attendre entre un mois et demi et deux mois pour revenir à l’entraînement. L’absence de l’’ailier, très difficilement arrêtable en Ligue 1, coûte cher aux Aiglons…

De son côté, Alexis Claude-Maurice n’a pas totalement saisi le niveau d’exigence de la Ligue 1. Très fort en Ligue 2, l’ailier ne s’est pas encore adapté à ses adversaires, beaucoup plus coriaces, mais progresse à vitesse grand V. Capable de jouer comme milieu gauche, milieu droit, ailier ou même attaquant, le natif de Noisy-le-Grand, âgé de 21 ans, compte 7 apparitions en Ligue 1, pour 460 minutes de jeu. Pour le moment, « ACM » n’a pas encore la moindre ligne de statistique mais il est très souvent à l’origine des actions offensives niçoises. Il pourrait être l’un des hommes forts du GYM pour le déplacement à Reims ce week-end. Dans cette rencontre classique du football français, les cotes de paris sont clairement en faveur du Gym qui reste pourtant sur trois défaites consécutives en championnat.

Enfin, Kasper Dolberg est le seul qui justifie, pour le moment, son investissement. L’attaquant danois de 22 ans, qui était en grande difficulté à l’Ajax Amsterdam en raison d’un faible temps de jeu, a inscrit 2 buts et délivré 1 passe décisive en l’espace de 6 matchs. S’il n’a pas joué contre Strasbourg, le natif de Silkeborg est clairement le leader de l’attaque niçoise. Dans une équipe très jeune, son expérience, notamment l’an passé avec l’Ajax et la demi-finale de Ligue des Champions, devrait être un gros plus dans l’effectif de Patrick Vieira. Reste maintenant à l’entraîneur de trouver les bons mots pour relancer la machine.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message