Lourde défaite niçoise face à Saint-Etienne (4-1) !

L’OGC Nice s’est lourdement incliné ce mercredi face à Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard (4-1).

Au coup d’envoi, Patrick Vieira aligne une 13e défense différente depuis le début de la saison avec Gauthier Lloris et Malang Sarr titulaires dans l’axe en l’absence de Dante, Hérelle et Pelmard. Sur les côtés, Atal occupe le couloir droit et Racine Coly le gauche. Les trois milieux de terrain sont les mêmes que face à Angers (Cyprien, Lees-Melou et Lusamba). En attaque, Claude-Maurice retrouve une place de titulaire à droite, Myziane Maolida, homme du match face à Angers, se retrouve sur le couloir gauche. Enfin, Dolberg évolue en pointe.

Le début de match est plutôt à l’avantage des niçois qui gardent bien le ballon mais ratent trop souvent leurs dernières passes notamment Sarr et Lloris qui mettent souvent l’équipe dans des situations très dangereuses.

Et sur un long centre des stéphanois, le ballon, effleuré de la tête par Robert Beric, arrive sur le bras de Youcef Atal. Après plus de 2 minutes d’attente et grâce à l’assistance de la VAR, l’arbitre accorde fort logiquement un pénalty aux verts. Denis Bouanga s’en charge et trompe Benitez pourtant parti du bon côté (11e minute).

Néanmoins, comme face à Angers, le Gym se reprend rapidement après l’ouverture du score adverse et sur un bon coup-franc frappé fort par Cyprien, le ballon rebondit devant Ruffier qui hésite et ne parvient pas à le capter. Il ne peut que le repousser et celui-ci revient sur Dolberg, au point de pénalty, qui a bien suivi l’action et pousse le cuir au fond des filets (14e minute). L’attaquant danois inscrit ici son troisième but en trois rencontres consécutives.

Les niçois insistent alors pour inscrire un deuxième but mais Lees-Melou et Cyprien notamment ne parviennent pas à trouver le cadre.

Et ce sont les stéphanois, ultra réalistes dans ce match, qui parviennent à reprendre l’avantage avec Romain Hamouma qui s’incruste dans la défense et enroule son ballon pour tromper Benitez (38e).

Deux minutes plus tard, les verts font le break. Sur un corner de la droite vers la gauche, Wesley Fofana coupe la trajectoire du ballon et parvient à inscrire un troisième but pour son équipe avant la mi-temps.

En deuxième période, la pression stéphanoise ne faiblit pas et les niçois ne parviennent plus à se montrer dangereux. Youcef Atal, souvent dépassé dans ce match, est remplacé par Patrick Burner.

Les stéphanois inscriront un nouveau but, une nouvelle fois sur coup de pied arrêté, avec la tête de Bouanga sur un coup-franc de Romain Hamouma (58e).

Le Gym, désormais 14e au classement, va devoir vite se remobiliser car un match important les attend ce samedi à domicile face à Metz.

Source Image : Ogcnice.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message