L’OGCN se qualifie pour les 8es de finale de la Coupe de France !

Pour essayer de franchir le cap des 16es de finale, Patrick Vieira a décidé d’aligner son équipe-type. Ainsi, Benitez est dans les cages. En défense, en raison des absences, la charnière centrale brésilienne titulaire à Angers est reconduite avec Dante et Danilo. Sur les côtés, on retrouve N’Soki à gauche et Hérelle à droite. Au milieu, Lees-Melou est suspendu pour ce match. De ce fait, Claude-Maurice descend d’un cran et vient épauler Cyprien et Boudaoui. Enfin, en attaque, Ounas, Ganago et Dolberg sont alignés.

La première mi-temps est nettement dominée par les niçois qui ont largement la possession du ballon. Par des combinaisons en une touche, les joueurs se retrouvent souvent démarqués sur les ailes. Malheureusement, les centres de Ounas et Ganago sont souvent imprécis et ne parviennent pas à trouver Dolberg dans l’axe.

A la 22e minute de jeu, Cyprien trouve la barre de David Oberhauser, le gardien du Red Star, sur un coup franc flottant aux 30 mètres.

Les niçois profitent de leur temps fort au cours de cette première mi-temps pour prendre l’avantage grâce à Danilo. Le brésilien, sur un corner frappé par Ounas, profite d’un cafouillage dans la surface pour récupérer le ballon et tromper le gardien du Red Star (27e minute).

Et seulement 2 minutes après ce premier but, les niçois creusent déjà l’écart. Après un une-deux sur le côté droit entre Ounas et Claude-Maurice, ce dernier centre fort à ras de terre pour Ganago qui surgit au deuxième poteau. L’attaquant niçois reprend le ballon en première intention et inscrit le deuxième but de son équipe (29e minute).

Walter Benitez n’effectuera qu’un seul arrêt dans cette première mi-temps, mais quel arrêt ! Sur un corner du Red Star, nouveau cafouillage, dans la surface niçoise cette fois-ci. Le ballon revient sur Mendy, défenseur central du Red Star, qui reprend le ballon en demi-volée à deux mètres de Benitez. Le gardien argentin réalise une parade miraculeuse (45e minute).

En deuxième mi-temps, le Gym conserve tranquillement son avantage et n’est que très peu inquiété.

En toute fin de match, le Red Star obtient un penalty pour une main de Danilo dans la surface. Yanis Hamache, prêté par Nice, s’élance et prend Benitez à contre-pied. Seulement cette réduction du score intervient trop tard et les niçois s’imposent alors 2 buts à 1 dans ce 16e de finale de la Coupe de France.

Le tirage au sort des 8es de finale aura lieu demain soir après le match entre Lorient et le Paris SG.

Les rencontres du prochain tour se joueront le mardi 28 et mercredi 29 janvier.

Source Image : Ogcnice.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire