Nice impérial face à Lyon (2-1)

Pour cette rencontre, l’OGC Nice décide de renouveler l’équipe qui a affronté Lyon ce jeudi en Coupe de France. Ainsi, Benitez est dans les buts. En défense, Dante tentera de se racheter après son erreur qui a entraîné l’élimination du Gym en Coupe. Il est accompagné de Danilo dans l’axe. Sur les côtés, on retrouve Hérelle à droite et N’Soki à gauche. Au milieu de terrain, suite à la blessure de Cyprien, Khepren Thuram évolue en sentinelle. Lees-Melou et Boudaoui l’épaulent. Enfin, en attaque Dolberg, Ounas et Claude-Maurice sont présents.

En première mi-temps, les deux équipes poussent pour tenter d’ouvrir le score. Et dans une ambiance survoltée, c’est le Gym qui se met le premier en action avec Boudaoui qui part seul face au gardien et provoque la faute de Marçal dernier défenseur sur l’action. Le défenseur lyonnais est expulsé par l’arbitre (22e minute).

Les niçois poussent à 11 contre 10 et trouvent finalement la faille grâce à Dolberg. A la limite du hors-jeu, le danois profite d’une mauvaise relance de Tatarusanu sur une frappe de Lees-Melou pour ouvrir la marque de près (33e).

Cependant, après ce but, les niçois se relâchent et les lyonnais en profitent. Aouar, auteur du but de la qualification en Coupe ce jeudi, réalise une percée magique côté gauche. Il se débarrasse d’abord de Hérelle puis Danilo et enroule son ballon face à Benitez. Le gardien argentin voit le ballon passer entre ses jambes et termine dans les pieds de Toko-Ekambi qui n’a plus qu’à le pousser au fond des filets (45e).

La fin de première mi-temps devient alors complétement folle entre les deux équipes. Et un fait de jeu va faire gronder l’Allianz Riviera. Après une faute de Marcelo sur Claude-Maurice, le défenseur brésilien attrape le niçois par le maillot pour le relever. De là, s’en suit un règlement de compte entre tous les joueurs. Adam Ounas adresse une gifle à Marcelo au cours de la bagarre. Après consultation avec les deux capitaines, l’arbitre de la rencontre M.Bastien adresse un deuxième jaune à Ounas synonyme d’exclusion ainsi que deux cartons jaunes pour Marcelo et Claude-Maurice. Les deux équipes se retrouvent alors toutes les deux à 10.

En deuxième période, les niçois dominent les débats. Ils conservent très bien le ballon et empêchent les lyonnais de ressortir de leur moitié de terrain. Et c’est donc très logiquement que les niçois inscrivent le troisième but de ce match. Sur un rush de Claude-Maurice, auteur d’un très bon match, Boudaoui, trouvé sur le côté droit, adresse un centre fort au premier poteau. Kasper Dolberg parvient à se défaire de son adversaire direct et vient tacler le ballon. Tatarusanu est impuissant sur sa ligne et voit le ballon terminer au fond des filets. Il s’agit là du premier doublé en Ligue 1 pour le danois.

La fin de match est toujours à l’avantage des niçois qui cherchent à inscrire un nouveau but mais le poteau notamment empêchera Claude-Maurice et son équipe de faire le break.

Nice s’impose donc 2 buts à 1 dans cette rencontre riche en rebondissements. Au classement, le Gym revient à égalité de points de son adversaire du jour (8e avec 32 points).

Source Image : Ogcnice.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message