Nice termine sur une belle note (3-0)

L’OGC Nice s’est nettement imposé ce samedi face à Toulouse pour le dernier match de l’année 2019 (3-0).

Les niçois se présentent en 4-4-2 pour cette rencontre. Walter Benitez est dans les cages. La défense qui s’est déplacée à Brest est reconduite avec Burner, Dante, Sarr et N’Soki. Au milieu, Cyprien et Lees-Melou sont alignés. Ils sont accompagnés d’Hicham Boudaoui, qui enregistre sa deuxième titularisation sous le maillot rouge et noir, et de Myziane Maolida. En attaque, Adam Ounas, ayant été victime d’une petite entorse à l’entraînement ce vendredi, n’est pas sur la feuille de match. Ainsi, Claude-Maurice et Dolberg évoluent en pointe.

La première mi-temps est parfaitement maîtrisée par le Gym qui asphyxie son adversaire du soir. Tout le collectif est concerné et les décalages sont facilement trouvés.

Au quart d’heure de jeu, sur un corner parfait de Cyprien frappé de la gauche vers la droite, le ballon rentrant arrive sur la tête de Malang Sarr, seul au deuxième poteau, qui n’a plus qu’à ajuster une tête pour tromper Reynet (16e minute). Il récompense ainsi le très bon début de match niçois.

3 minutes plus tard, sur une magnifique action collective, Cyprien adresse un ballon aérien pour Lees-Melou côté gauche. Ce dernier centre pour Boudaoui au deuxième poteau. L’algérien prend le meilleur sur son défenseur et place une tête imparable pour Reynet. Il s’agit là du premier but sous les couleurs niçoises pour Hicham Boudaoui (19e).

Enfin, juste avant la mi-temps, Lees-Melou profite d’un corner joué à deux entre Cyprien et Claude-Maurice pour demander le ballon aux 25 mètres. Le cuir lui est donné et l’ancien dijonnais ajuste une frappe enroulée qui vient se loger dans le petit filet gauche du gardien toulousain. Ça fait 3-0 pour Nice à la 40e minute.

La deuxième mi-temps est bien pauvre en occasions. Le Gym se contente de maintenir le résultat et Toulouse ne parvient pas à se montrer dangereux. Incroyable statistique dans ce match : Toulouse n’a cadré aucun de ses 8 tirs. Soirée très tranquille donc pour Benitez, le gardien argentin.

Grâce à cette victoire éclatante, Nice termine de belle manière son année 2019 et s’installe à la 10e place du classement avec 27 points à seulement deux petits points de la 5e place occupée par Nantes.

Source Image : Ogcnice.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire