OGC Nice - Toulouse FC (avant match)

À deux jours de la réception de Toulouse (vendredi 19h), Christophe Hérelle et Patrick Vieira répondaient hier midi aux questions des journalistes.

Les Aiglons poursuivent leur préparation en vu du duel face à Toulouse (15e avec 31 points) pour le compte de la 29e journée de Ligue 1 Conforama. Patrick Vieira a déclaré en conférence de presse que "le match contre Toulouse sera très important pour nous". Christophe Herelle a quant à lui ajouté "Si on veut accrocher l’Europe, cela passera nécessairement par une victoire contre le TFC. On fera les comptes à la fin de la saison, mais il faudra gagner à domicile et faire plus à l’extérieur". Le coach l’a confirmé "il faudra prendre plus de risque qu’à l’accoutumé".

"Au bout de 10mn Mario commençait déjà à nous insulter"

Alors qu’il revenait d’une lésion aux ischios, Myziane a subi une entorse de la cheville à l’entraînement. Le jeune attaquant est en soins, tout comme Christophe Jallet, touché aux adducteurs dimanche dernier au Vélodrome (Marseille 1-0 Nice). Ils sont vraisemblablement out pour Toulouse.

"On a été trop naif, il prend l’espace et marque"

Concernant le match contre l’OM (1-0) dimanche soir, Christophe Herelle a tenu à clarifier certaines choses face à la presse : "Je n’ai rien à reprocher à l’équipe au niveau de l’engagement et de l’état d’esprit. Cependant, je suis d’accord avec Malang concernant Balotelli. Au bout de dix minutes de jeu, Mario commençait à nous insulter. Quand on nous insulte gratuitement, on répond. Pareil pour les coups". Patrick Vieira s’est quant à lui déclaré "Pas surpris par la provocation. Mes joueurs ont su y répondre".

Concernant le but de Mario Balotelli : "Il n’y a pas de faute commise par les Marseillais. On défend mal et avons été trop naif. Mario profite de l’espace pour marquer". Le coach du Gym a confié avoir été déçu par cette défaite "Nous aurions mérité un nul. Le match contre Toulouse sera très important pour nous". Ambiance !

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message