Stade Rennais - OGC Nice (0-0) : un bon point pour le Gym

Le Gym repart de Rennes avec un point dans la besace, non sans avoir souffert. Mais les Aiglons restent au contact des places européennes, et c'est l'essentiel.

Après une victoire renversante lors du match aller (2-1 après deux buts dans le dernier quart d’heure), le Gym retrouve Rennes pour une affiche importante dans la course à la Coupe d’Europe. Les bretons se trouvent juste derrière Nice au classement.

Généralement à l’aise à l’extérieur (cinquième meilleure équipe du championnat), Nice débute difficilement le match, dominé par une équipe de Rennes très joueuse. Emmenée par Hatem Ben Arfa, la formation rennaise se met en évidence très vite, avec un coup franc direct de l’ancien Niçois qui s’écrase sur le poteau de Benitez (12e). Juste après, c’est Niang qui se montre menaçant mais est repris par Dante.

Côté niçois, peu d’occasions à se mettre sous la dent. Srarfi tente une frappe, mais c’est au-dessus (27e). Danilo tente deux fois sur coup-franc (40e, 47e), sans succès.

En seconde mi-temps, Rennes faiblit physiquement mais se montre toujours dangereux. Hunou touche notamment deux fois les montants, une tête sur la barre puis une autre fois sur le poteau.

Quant aux Niçois, ils s’essaient plusieurs fois mais Koubek est vigilant, comme devant Ganago (87e). Atal, entré en jeu, ne cadre pas sa tentative (88e).

Au final, les deux équipes se quittent sans avoir marqué de but. Une bonne opération au final, même si Saint-Étienne et Montpellier ont gagné leurs rencontre. Prochains objectifs, les réceptions successives de Caen et de Guingamp, les deux derniers du classement. Au vu du niveau des deux équipes, il sera impératif pour le Gym de prendre six points pour rester au contact du top 5.

LA RÉACTION DE PATRICK VIEIRA

« C’est un bon point pris à l’extérieur. Surtout lorsque l’on regarde la première période où l’on a été inexistant sur le plan offensif. C’était un match compliqué contre une belle équipe de Rennes. Nous avons été solides défensivement, à l’image de notre saison. Notre deuxième mi-temps est assez maîtrisée et on a eu 2-3 coups en fin de match que l’on aurait pu mieux jouer. Mais dans l’ensemble je suis satisfait d’avoir pris un point aujourd’hui ».

LA RÉACTION DE DANTE

« Maintenant, chaque match est décisif. On aborde chaque partie pour la gagner. Aujourd’hui nous étions face à une belle équipe, avec un pouvoir offensif important. Nous nous sommes bien comportés, on a été compact. Nous avons essayé de jouer. C’est positif, il faut garder la tête haute, on ramène un bon point ».

LA RÉACTION DE CHRISTOPHE HÉRELLE

« C’était important de repartir d’ici avec quelque chose. Le nul est mérité pour les 2 équipes. On savait que ça allait être difficile, ils ont touché le poteau et la barre à plusieurs reprises, mais on a été solide défensivement et c’est un très bon point. Nous n’avons jamais rien lâché, au contraire, nous avons été solidaires du début à la fin. Défensivement, on se sent bien. Toute l’équipe fait le boulot, c’est bien comme ça. On attaque tous ensemble, on défend ensemble, on gagne et on perd ensemble ».

A Rennes, Roazhon Park,
Stade Rennais FC 0-0 OGC Nice (0-0 à la mi-temps)

Affluence : 23 706 spectateurs

Arbitre : Mikael Lesage

Avertissements : Traoré (43’), Mexer (61’) pour Rennes ; Lees-Melou (52’) pour Nice

Stade Rennais : Koubek - Traoré, Da Silva (cap), Mexer, Doumbia - Del Castillo, Johansson (Grenier 69’), Bourigeaud (Camavinga 76’), Hunou - Ben Arfa, Niang (Sarr 62’).

OGC Nice : Benitez - Burner, Hérelle, Dante (cap), Sarr - Lees-Melou, Danilo (Tameze 46’), Walter - Srarfi (Atal 78’), Diaby-Fadiga (Ganago 13’), Saint-Maximin.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message