AS Saint-Etienne-OGC Nice : Le maintien, c’est maintenant ?

Ce dimanche (17h), l'OGC Nice se déplace sur le terrain de Geoffroy-Guichard pour affronter une équipe des Verts qui vise l'Europe. Avec une 13e place et cinq points de marge sur le premier relégable, Nice peut valider son maintien en cas de victoire. Même avec un match nul, les Niçois seraient tout proche de se sauver.

Le Forez, lieu de tous les regards pour les supporters et spécialistes du club rouge et noir. Oui, à trois journées de la fin de la saison, Nice n’a toujours pas assuré son maintien même si ce n’est qu’une question de temps...et de points. Surtout. Autant dire que le point obtenu contre Caen (1-1) est un pas de plus vers la suite de l’aventure Ligue 1. Mais tout n’a pas été parfait, loin de là. Les Niçois, inexistants en première mi-temps, auraient pu être menés 2-0 si le trio arbitral avait sifflé un penalty. Au final, les occasions ratées ont pesé lourd dans la balance. Les Aiglons auraient pu repartir avec trois points comme zéro...

Les joueurs niçois semblent être touchés tant physiquement que psychologiquement avec l’envie d’en finir le plus rapidement possible. Contre Caen, Carlos Eduardo a encore montré qu’il était au-dessus de la mêlée tout comme Eric Bauthéac qui "a fini crampé plus tôt que d’habitude". Mais les latéraux n’ont pas rassuré, heureusement bien sauvé par le taulier de la défense depuis deux bons mois, j’ai nommé Romain Genevois.

« Ils restent sur une note négative, ils seront revanchards. On est préparé à affronter un adversaire très concentré et déterminé, qui a quelque chose à jouer. On est averti, on devra être plus efficace dans le peu d’occasions qu’on aura » affirme Romain Genevois en point-presse.

Après la défaite à Bastia (1-0, samedi dernier), les hommes de Christophe Galtier auront les crocs. D’autant plus qu’à 21h, Marseille, quatrième, affrontera Monaco, troisième. Des Verts qui pourraient faire l’opération de cette journée et encore croire au podium en cas de victoire. Pour cela, il faudra montrer autre chose qu’en Corse. Un groupe stéphanois bougé cette semaine par coach Galtier qui s’appuiera une nouvelle fois sur son duo de choc Hamouma-Gradel qui pourrait faire mal à une défense niçoise qui laisse des espaces.

« On réalise des choses pas mal à l’extérieur. Il y a eu beaucoup de frustration à Rennes (défaite 2-1). Il faudra être costaud et entreprendre car il y aura des coups à jouer. On est prêt à batailler » avoue Claude Puel.

Avec les résultats de samedi soir, Nice a donc cinq points d’avance sur Evian, 18e. Les rouge et noir ont donc besoin de deux points sur les trois derniers matches pour valider définitivement leur maintien. Une opération largement dans leur corde. Et pourquoi pas dès ce dimanche ?

Crédit photo et plus d’informations sur www.ogcnice.com

Le groupe de l’OGC Nice

Gardiens : Hassen, Delle
Défenseurs : Gomis, Puel, Amavi, Palun, Bodmer, Genevois
Milieux : Albert, Digard, Mendy, Hult, Eduardo, Eysseric, Bauthéac
Attaquants : Plea, Bosetti, Maupay

Le groupe de l’AS Saint-Etienne

Gardiens : Moulin, Ruffier
Défenseurs : Bayal, Brison, Clerc, Pogba, Perrin, Tabanou, Théophile-Catherine
Milieux : Clément, Corgnet, Diomandé, Lemoine, Nguemo
Attaquants : Erding, Gradel, Hamouma, Mollo, Monnet-Paquet

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire