Coupe de France : Nice file vers les 16e

Nice disputait cet après-midi les 32e de finale de la Coupe de France face à Nîmes. Les Aiglons se sont imposés facilement 3-1.

Deuxième succès consécutifs toutes compétitions confondues. Voilà le gros point positif de cette victoire de l’OGC Nice face à Nîmes. Qualifié pour les 1/16e de finale de la Coupe de France, les joueurs d’Adrian Ursea ont affiché un très beau visage cet après-midi. Certes, le 11 adverse ne comportait aucun titulaire habituel, mais le GYM a été ultra-dominateur.

Prenant le jeu à leurs comptes, ils se sont installés dans la moitié de terrain des Crocos. À force de multiplier les offensives, Rony Lopes finit par trouver la faille d’une très belle frappe du gauche à l’entrée de la surface (12e). Après cela, le rythme ne va pas baisser. Toujours omniprésents dans le camp adverse, les visiteurs ne lèvent pas le pied. Juste avant la demi-heure de jeu, Rony Lopes signe son doublé. Après avoir reçu un bon ballon de la part d’Amine Gouiri, le Portugais ajuste sans soucis le portier nîmois. Quelques minutes plus tard, le passeur décisif sur le but précédent s’essaie sur coup-franc. Mais sa frappe frôle la lucarne du gardien adverse qui semblait battu.

L’OGC Nice est en parfaite maîtrise mais pourtant sur l’une des rares offensives des Crocos se font surprendre. Sur un centre qui semblait anodin, tout le monde passe au travers. Haris Duljevic récupère le ballon, le numéro 10, pas attaqué, ajuste Walter Benitez d’une frappe enroulée du droit. Nice mène logiquement à la pause 2-1.

En totale maîtrise

Dès le retour des vestiaires, le scénario est sensiblement le même. Le GYM est installé dans le camp adverse, et gère son avance. Très peu d’occasions lors de ce second acte. Eliasson est tout proche d’égaliser mais sa frappe vient heurter le poteau (68e). Quelques minutes plus tard, Myziane Maolida, entré à la place d’Amine Gouiri, loupe totalement son face-à-face et aurait permis aux Aiglons de faire le break, mais sa frappe passe à côté de la cage (75e). Nîmes tente de revenir mais c’est Pierre Lees-Melou qui aura le dernier mot. Le capitaine de l’OGC Nice coupe un bon centre de Maolida pour faire le break et assurer la victoire (82e).

Grâce à cette victoire, les joueurs d’Adrian Ursea enchaînent un deuxième succès de rang et se déplaceront à Paris samedi dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1 Uber Eats.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire