Il y a 7 ans, l’OGC Nice et ses supporters disaient adieu au Ray

Le 1er septembre 2013, les Aiglons vivaient leurs derniers instants au stade du Ray. Retour sur les 86 ans d'histoire du stade symbolique du Gym.

Sept ans. Sept ans que l’Allianz Riviera a remplacé le stade du Ray qui s’est inscrit comme "le point de rendez-vous de générations entières de supporters" pendant 86 ans. Inauguré en 1927, l’ancien stade de football de la ville de Nice aura vécu des événements sportifs ainsi que des faits marquants avec ses 17 000 visiteurs venus encourager leur équipe préférée.

Le stade et son affluence

De base, il était nommé "stade Léo-Lagrange", en référence au sous-secrétaire d’État aux sports. Ce n’est qu’à partir des années 1970 qu’il devient officiellement le "stade du Ray". Ainsi le stade possède le même nom que le quartier où il se situe. Il compte six tribunes différentes :

- Populaires (ultras) : 1 980 places
- Secondes Basses : 1 565 places
- Secondes Hautes : 1 800 places
- Honneur + Première : 3 514 places
- Présidentielle : 8 163 places
- Loges : 293 places

Ne pouvant accueillir que 3 500 personnes après sa construction, 19 500 places ont été rajoutées à partir de 1950. Puis, la capacité du stade augmente à 25 500 places suite à une rénovation de la tribune Ouest. Le nombre descend à 12 500 après la décision de destruction de la tribune Est. La création de celle du Nord en 2004 permet au stade de compter officiellement 17 000 places.

Bien que sa capacité ne soit pas réglementaire pour le championnat de France, la LFP accorde une dérogation à l’OGC Nice, lui permettant ainsi de jouer dans son stade.

Quelques dates clés

30 janvier 1927 , l’OGC Nice joue son premier match dans son nouveau stade face à une autre équipe de la Côte d’Azur (3-2 pour le Gym).

Le 11 mai 1952 , le stade du Ray enregistre un record d’affluence lors du match opposant l’OGC Nice au Racing Club de Paris : 22 740 spectateurs.

Lors de son match face à Reims, le 8 mars 1959 , 22 908 sont présents dans les tribunes.

La remontée des Aiglons lors des barrages D1, le 29 mai 1990 , où l’OGC Nice, battu sèchement 3-1 à l’aller par le RC Strasbourg, a su remonter la pente (6-0).

8 avril 1992 , des incidents se produisent lors du match Nice / Bastia en Coupe de France ce qui conduit à la fermeture et destruction de la tribune Est.

20 août 2008 , l’équipe d’Italie, championne du monde en titre, affronte l’Autriche au stade du Ray.

1er septembre 2013 , l’OGC Nice joue son dernier match au stade du Ray face à Montpellier (2-2). Des milliers de supporters du Gym se sont déplacés depuis la Place Masséna. (voir tweet)

28 septembre 2016 - printemps 2018 , la démolition du stade du Ray a débutée. Il ne reste des structures et des tribunes qu’un parc appelé "Parc du Ray" dont l’inauguration a lieu en janvier 2020.

Source image : ogcnice.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire