Jeff Reine-Adélaïde : "j’ai beaucoup discuté avec lui" (Amine Gouiri)

Dernier renfort de taille pour l'OGCN dans ce mercato estival, Jeff Rein-Adélaïde a été officiellement présenté à la presse ce jeudi. L'opportunité pour lui de s'expliquer sur son choix.

En manque de temps de jeu avec l’Olympique Lyonnais, l’international espoir avait fait part de son souhait de se relancer dans un nouveau challenge. Quelques semaines plus tard, le voilà fraîchement débarqué sur la Côte d’Azur en prêt avec une option d’achat de 25 millions d’euros, soit la somme déboursée par l’OL l’an dernier au moment de son transfert en provenance d’Angers.

Un temps courtisé par le Herta Berlin et le Stade Rennais, le milieu de terrain français a visiblement bien été influencé par un de ses anciens coéquipiers à Lyon, Amine Gouiri : "c’est un bon vendeur ! J’ai beaucoup discuté avec lui. Il se sent très bien ici, comme vous avez pu le voir. J’espère qu’on fera de belles choses sur le terrain."

Autre aspect qui a certainement fait pencher la balance en faveur des Aiglons, la qualification en coupe d’Europe : "Nice est un club très ambitieux qui veut être compétitif sur tous les tableaux."

Par ailleurs les discutions entre les deux parties ne datent pas d’hier : "Nice me suit depuis pas mal d’années. L’an passé c’était un peu trop tard, j’avais déjà pris ma décision en faveur de l’OL. Le fait que les dirigeants soient revenus plusieurs fois me montre qu’ils me voulaient vraiment."

Jean Pierre Rivère : "on peut être satisfait du mercato"

En évoquant le transfert de dernière minute de Jeff Reine-Adélaïde, le président Rivère s’est justifié du timing de cette dernière recrue : "on a fait un mercato très tôt dès le mois de juin, c’est l’idéale. Tous le monde aimerait avoir son effectif au moment où on redémarre la saison. Cette année, ça a été très compliqué, vous connaissez le contexte, donc ce n’est pas la volonté de faire un coup au dernier moment. Dès fois dans les derniers instants, des dossiers se déverrouillent."

Un peu plus tard, Jean Pierre Rivère a fait un point sur le marché des transferts de l’OGCN plutôt mouvementé avec 12 arrivées et 6 départs plus de nombreux prêts. "On sait à la fin de la saison si un mercato est bon ou mauvais. Ce qui est sur c’est qu’il faut féliciter Julien Fournier et toute la cellule qui travaille avec lui parce qu’ils ont fait un travail de grande qualité. Globalement je crois qu’on peut être satisfait du mercato, mais c’est une satisfaction momentanée. La vraie satisfaction elle viendra à la fin de la saison en fonction de ce qui s’est passé par rapport aux joueurs que l’on a recruté."

Prochaine rencontre pour le gym : dimanche 18 octobre, 17h à Saint-Étienne

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire