L’OGC Nice se reprend bien avec un succès important à Rennes (1-2)

Après une défaite cataclysmique à la maison face à Strasbourg (0-3), le Gym se déplaçait sur la pelouse d’un des concurrents direct au classement de Ligue 1. En effet, ce dimanche 12 décembre pour cette 18e journée de Ligue jouait face au Stade Rennais, cinquième du classement.

Le match commence fort avec beaucoup d’intensité dans les duels.
Pour l’instant, ce sont les Rennais qui ont le pied sur le ballon, multipliant les passes dans le camp niçois (5e).
La première occasion est pour les Bretons une minute plus tard, sur corner Laborde reprend de la tête mais ce n’est pas cadré et ça n’inquiète pas Benitez.
Les centres pleuvent sur le but niçois en ce début de match, Rennes à la possession et fait subir Nice.
Sur une des premières possessions niçoise, le Gym part en contre et réussit à obtenir un corner ! (16e). Sur ce corner, Santamaria donne un coup à Dante. L’arbitre siffle faute penalty pour l’OGC Nice.
Dolberg le transforme en frappant en force dans l’axe. 0-1 pour les Aiglons à la 19e minute.
21e, les Rennais répliquent eux aussi sur corner. Aguerd reprend de la tête, il touche le poteau !
Kluivert est en feu ! Grâce à lui le Gym aurait pu faire le break, le néerlandais fait un très bon travail sur le côté gauche et sert Dolberg. Le danois frappe mais Gomis réussi un arrêt exceptionnel (32e)
Beaucoup d’intensité et d’électricité dans ce match, chaque duel est disputé. Les Rennais tiennent le ballon en cette fin de première mi-temps.
Belle occasion pour Dolberg encore à la 45e. Sur un centre de Boudaoui, Dolberg contrôle et s’amène le ballon et envoie un frappe puissante juste au dessus des cages de Gomis.

Rennes veut vite emballer le match au retour des vestiaires.
Mais Nice arrive à reprendre le ballon, phase de possession du Gym et cela va mener 2-0 !
Atal marque un but exceptionnel tout en puissance (50e). Décalé par Dolberg, le latéral algérien envoie une frappe lourde sans contrôle qui finit sous la barre de Gomis !
Grosse occasion des Rennais qui veulent revenir tout de suite dans le match. Majer met dans le vent Lontomba et donne en retrait pour Martin qui tire, sa frappe est contrée et les Aiglons repartent tout de suite vers l’avant.
Gouiri mène le contre donne à Dolberg qui frappe ça passe juste à côté du but (53e)
Frappe lointaine de Martin, qui met le danger sur le but azuréen. Benitez repousse mais les Rennais sont déterminés et gardent le ballon. Sur un beau mouvement collectif, Sulemana centre pour Guirassy qui n’arrive pas à reprendre mais Bourigeaud est là et met le ballon au fond ! 1-2 a la 58e, le match est relancé.
Rennes met le feu ! Encore une énorme occasion. Sulemana frappe de loi Benitez repousse mais sa revient sur Laborde qui ne peut pas ajuster correctement (62e).
A un peu moins de 20 minutes du terme, les Aiglons souffrent et sont plus proches de concéder que de marquer.
Les niçois ne mettent plus le pied sur le ballon, les rennais sont dans le camp niçois depuis plus de 10 minutes. Il reste 5 minutes à tenir.
Les Rennais à deux doigts du but ! Assignion s’élève plus haut que tout le monde sur un centre et place sa tête au pied du poteau. Walter Benitez réalise un arrêt miraculeux et préserve l’OGC Nice de l’égalisation 2 minutes de la fin du temps réglementaire.
Un des derniers frissons de ce match sur un coup franc de Majer de 30m, tranquillement capté par le portier Azuréen (92e).

Fin du match ! Succès très important pour l’OGC Nice sur la pelouse de l’un des concurrents direct au classement. Match très compliqué mais tous les azuréens se sont appliqués et ont tout donné pour obtenir ce résultat.
Avec cette victoire, Nice redevient provisoirement troisième au classement du championnat.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire