Le Gym se met à l’Oranje

L’OGC Nice a présenté, aujourd’hui, ses quatre nouvelles recrues estivales. Un recrutement teinté orange, 3 des 4 nouveaux joueurs étant hollandais. Petit focus sur ces nouveaux aiglons.

Calvin Stengs, l’hollandais véloce

A tout juste 22 ans, Calvin Stengs s’est décidé à quitter son pays natal. Ambitieux, il a choisi Nice « pour son projet ambitieux, basé sur les jeunes ». Courtisé par quelques belles écuries européennes, Nice a su emporter sa décision et celle de son club en misant près de 15M€ pour l’arracher à l’AZ Alkmaar (Pays-Bas). Sûr de son choix, l’ailier batave a senti « un feeling avec le coach (Christophe Galtier) et Julien (Fournier, directeur sportif), ils m’ont présenté un projet très intéressant ». Evoluant sur l’aide droite, ce gaucher très rapide aime repiquer dans l’axe. Volontaire, il a conscience « de franchir une grande étape dans sa carrière. J’ai hâte découvrir la L1 et devenir un meilleur joueur ».

Très souriant pour sa première conférence de presse, ce grand espoir du foot européen a déjà séduit son auditoire. Reste à confirmer ces promesses sur la pelouse de l’Allianz Riviera.

Justin Kluivert, au nom du père

Fils de l’illustre Patrick Kluivert, qui en son temps passa quelques saisons en L1 du côté de Lille, Justin Kluivert possède à 22 ans une expérience non négligeable. Formé dans l’usine du football hollandais, l’Ajax Amsterdam, l’ailier gauche a déjà pas mal bourlingué. « J’ai commencé à l’Ajax avec qui j’ai découvert la Ligue des Champions, puis je suis parti en Italie, un championnat difficile, très tactique et ensuite l’Allemagne un championnat très différent » explique-t-il dans un anglais parfait. Fort de cette « expérience Erasmus », l’international oranje est « impatient de découvrir une nouvelle culture, un nouveau football avec la L1 ». Après des passages mitigés à la Roma puis Leipzig, Justin veut se relancer sur la Côte d’Azur. Il est content « de faire partie de ce projet ambitieux où il retrouvera des compatriotes mais aussi son ancien partenaire à l’Ajax, Kasper Dolberg ».

On espère pour nos Aiglons que Kluivert reprendra le fil de sa progression et apportera son expérience à son nouveau club. Cela ressemble tout de même à une prise de choix pour le Gym.

Pablo Rosario, le roc batave

Tout juste signé, tout juste présenté ! Pablo Rosario, 24 ans, a signé « le contrat qui le lie à l’OGC Nice juste avant son passage devant vous » s’est esclaffé le président Rivère. Timide au premier abord, le robuste hollandais (1m88) a tout pour devenir un rouage essentiel de l’entrejeu niçois. Comme ses compatriotes qui l’ont précédé, il explique « être venu à Nice pour son projet ambitieux avec beaucoup de bons joueurs ». Rosario n’était ni plus ni moins que le capitaine du PSV Eindhoven ce qui en dit long sur son leadership au sein du prestigieux club néerlandais. « Je suis un 6, un joueur d’équipe toujours prêt à aider mes coéquipiers » a-t-il répondu sur son profil, lui qui est encore assez méconnu dans l’hexagone. Ses références sont solides, sa volonté était « de changer de club. La L1 est une très grande ligue, très physique, très technique, je suis impatient de me mesurer aux meilleurs joueurs français dont je connais le talent ».

Comme l’ensemble des supporters des Aiglons, ils nous tardent de le voir à l’œuvre. On mettrait bien une piécette sur Pablo Rosario. Il a tout pour être l’une des révélations de cette saison en L1.

Mario Lemina, un retour mûrement réfléchi

Pour finir, une tête que l’on connait déjà en L1. Mario Lemina et son sourire « brite » fait son retour du côté du Gym après des expériences en Italie, en Turquie et en Angleterre. « Très heureux de revoir des têtes connus », l’international gabonais estime avoir « gagné beaucoup d’expérience et de maturité » depuis son départ de l’OM à l’été 2016. Considéré comme très talentueux mais aussi très irrégulier au moment de quitter la L1, Lemina affirme « qu’il a énormément changé. Je suis devenu père de famille, j’ai connu beaucoup de choses différentes, je reviens mûr et près à aider mes jeunes coéquipiers ». Familier du championnat, l’ex-joueur de la Juventus devrait retrouver rapidement ses marques à Nice. Courtisé par certains clubs anglais, il a préféré « venir à Nice car j’ai toujours perçu l’OGCN comme un très bon club. J’ai suivi cette équipe ces dernières années, et elle a toujours proposé du beau football. » On espère que cet enthousiasme non feint se traduira par des débuts probants sur le maillot du Gym.

Dans un milieu orphelin de Pierre Lees Melou parti en Angleterre et de Morgan Schneiderlin actuellement blessé, l’apport de Mario Lemina s’avérera précieux pour une équipe qui a besoin d’expérience pour encadrer des pépites brillantes mais encore branchées sur courant alternatif. Enfin, sa maitrise de l’anglais sera un plus non négligeable pour faire le liant entre les francophones majoritaires et les nouveaux venus.

Nice figure parmi les outsiders de cette L1 très ouverte derrière l’ogre parisien. On espère que ces apports et ceux qui suivront permettront au Gym d’être à la lutte pour les places européennes. Avec ce trio oranje et la maturité d’un Lemina, le club azuréen semble être sur la bonne voie…reste à confirmer sur le terrain toutes ces belles promesses estivales.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire