Ligue 1 (25e journée) : Nice s’incline de peu à Paris

L'OGC Nice s'est incliné face au PSG cet après-midi (2-1) lors de cette 25e journée de Ligue 1 UberEats.

Les Aiglons étaient sur deux victoires consécutives toutes compétitions confondues face à Angers en Ligue 1 UberEats et Nîmes en Coupe de France. Face au PSG, ils voulaient continuer sur la bonne lancée. D’autant plus que les Parisiens devaient faire sans Neymar, Di Maria, Rafinha ou encore Verratti.

La composition d’Adrian Ursea

Pour ce choc, Adrian Ursea a décidé d’aligner son système préférentiel, le 4-3-3. En l’absence de Kasper Dolberg, toujours en phase de reprise, c’est Myziane Maolida qui est aligné à la pointe de l’attaque des Aiglons. Youcef Attal devrait rejoindre le groupe lors de la 27e journée de championnat.

Un début de match timide

Les Niçois ont eu du mal à mettre la machine en marche. Voulant relancer proprement au sol comme à son habitude, le GYM a eu du mal à trouver des espaces face au pressing des Parisiens. Pourtant, celui-ci n’était pas très intense mais assez pour empêcher la construction du jeu des visiteurs. Défensivement, la charnière centrale Todibo-Saliba tient le coup et fait preuve d’une grande sérénité.

Mais Nice va finir par craquer, Draxler reprend le ballon après que la reprise d’Icardi vienne heurter le poteau, et le met au fond des filets (22e). Mais les visiteurs ne vont pas baisser les bras. Même s’ils se montrent très imprécis offensivement, ils arrivent à éviter le but du break. Todibo effleure le ballon alors que juste derrière lui, Mbappé armait une reprise de volée à bout portant. Gouiri réagit et la première occasion apparaît pour Nice. Claude-Maurice percute et trouve l’ancien lyonnais dans la surface. Sa reprise passe au-dessus des buts de Navas. À la pause, l’OGCN est mené 1-0 mais arrive à se montrer plus dangereux.

Tout proche de l’exploit

Au retour des vestiaires, Mauricio Pochettino a changé le dispositif des Parisiens. Et Nice a beaucoup plus existé. Tout de suite, ils montrent un visage conquérant. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir Rony Lopes trouver le chemin des filets. L’attaquant portugais profite d’une mauvaise relance de Marquinhos, fixe Kimpembe et envoie un missile du pied droit juste sous la barre de Navas. Nice recolle au score au bout de 5 minutes de la seconde période.

Le GYM trouve plus d’espaces dans le milieu parisien et arrive à combiner sur les côtés. Claude-Maurice est beaucoup plus en vue et permet d’amener le danger sur les cages de Navas. La tête de Gouiri vient se loger dans les gants du portier adverse (58’). Trois minutes plus tard, Gouiri encore lui, envoie une frappe très puissante du pied gauche, mais Navas repousse le ballon sur la transversale. À ce moment de la partie, les Aiglons semblent tout proche de passer devant. En face, Paris peine à les mettre en difficulté. Et pourtant, malgré la légère domination des visiteurs, Moise Kean va permettre aux locaux de repasser devant. Sur un centre de Mbappé, Icardi dévie au premier poteau et l’attaquant italien n’a plus qu’à pousser le ballon dans les buts (76’). Nice n’arrive pas à se remettre du deuxième but du PSG. Les joueurs de Pochettino gèrent l’avance et s’imposent 2-1.

Avec ce résultat, Nice pointe à la 14e place du classement et affrontera Marseille mercredi pour rattraper la 11e journée de Ligue 1 UberEats. Les joueurs d’Adrian Ursea ont affiché un beau visage mais ont manqué de tranchant dans les derniers mètres.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire