Ligue 1 : avant-match Dijon / Nice

Pour cette 33e journée de ligue 1 Uber Eats, l'OGC Nice se déplace sur le terrain de Dijon, la lanterne rouge du championnat.

Avant cette rencontre face aux Dijonnais, l’OGC Nice reste sur une série de six matchs sans défaites en championnat (quatre victoires et deux nuls). Nous faisons le point sur le Gym avant le coup d’envoi à 15h, ce dimanche.

Dijon, une équipe fanatique de Nice

Le DFCO, dernier du championnat, connaît une saison 2020-2021 très compliquée : 20e au classement avec seulement 15 points récoltés après 33 journées, les Dijonnais restent sur une triste série de 15 défaites consécutives depuis leur dernier succès contre Nîmes (3-1) et semblent favoris pour être relégué en Ligue 2 BKT l’année prochaine.

Pourtant, le Gym d’Adrian Ursea ne doit pas sous-estimé Dijon qui a remporté trois de ses cinq dernières confrontations face à Nice en Ligue 1 (deux défaites) - dont la dernière le 29 novembre, 3-1 à l’Allianz Riviera – après s’être incliné lors de chacune des trois précédentes. Parmi les équipes actuellement dans l’élite, il n’y a que le Stade Rennais que les Bourguignons ont battu aussi souvent que l’OGC Nice (quatre fois).

Il n’y a eu aucun match nul lors des 4 confrontations entre Dijon et Nice ayant eu lieu en Bourgogne en Ligue 1 (2 victoires de chaque côté).

Pierre Lees-Melou, le bourreau de Dijon

Passé de la Côte d’Or à la Côte d’Azur en 2017, Pierre Lees-Melou aime briller face à son ancien club. Le milieu de terrain a été décisif à trois reprises face à ses anciens coéquipiers (deux buts, une passe décisive). Il n’y a que contre Angers que le n°8 niçois a été plus décisif dans l’élite.

Le groupe niçois et le point médical

Voici le groupe du Gym retenu par Adrian Ursea pour défier Dijon :

Gardiens : Benitez, Cardinale

Défenseurs : Bambu, Daniliuc, Lotomba, Nsoki, Atal, Kamara, Saliba, Todibo

Milieux de terrain : Boudaoui, Schneiderlin, Trouillet, Lees-Melou, Claude-Maurice

Attaquants : Dolberg, Rony Lopes, Ndoye, Myziane, Sellouki

Alors que Youcef Atal et Hicham Boudaoui effectuent leur retour à l’occasion de ce match match, Amine Gouiri et Khephren Thuram ont été contraints de déclarer forfait.

"Ils ont pour point commun que leurs lésions au mollet sont venues après des coups reçus", a expliqué Adrian Ursea en conférence de presse. "C’est une perte importante car il s’agit de deux des joueurs les plus en forme sur les derniers matchs, dont Amine qui est notre buteur. Même si ce n’est pas une excuse, nous sommes une fois de plus contraints de trouver des solutions. Nous y sommes entraînés." a-t-il ajouté.

"Khephren a reçu un coup contre Reims. Il n’est pas sorti à cause de ça, c’était un choix. Il est revenu à l’entraînement en début de semaine, il a essayé mais on a dû se résoudre à cette problématique. On doit effectuer des investigations supplémentaires pour déterminer la durée de son absence, mais il y a déjà des traces de lésion à l’échographie", a détaillé son entraîneur.

Quant à Amine Gouiri, l’attaquant souffre d’une lésion de "grade 2". Il avait reçu un coup à Nantes (1-2) mais rien de grave à signaler. Tout s’est bien passé lors de la semaine après le match nul contre Reims (0-0), mais son état s’était empiré lors de la première mi-temps, ce qui a conduit Adrian Ursea à le remplacer à la pause.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire