Ligue 1 : l’OGC Nice s’impose face à l’OM pour la première fois depuis 2016

Pour ce derby azuréen, l'OGC Nice recevait l'Olympique de Marseille encore invaincu sous Jorge Sampaoli. Un match qui s'est soldé sur une large victoire des Aiglons, 3-0, de quoi les relancer dans la course pour la 5e place du classement.

Jour de derby ! Nice reste sur une série de sept défaites consécutives face à l’Olympique de Marseille que les Aiglons n’ont plus battu depuis cinq ans. Cette fichue série s’arrête aujourd’hui suite à ce large succès du Gym contre son rival azuréen. La jeunesse de l’équipe niçoise a livré un véritable festival à l’Allianz Riviera.

Thuram en feu, Gouiri omniprésent

Première mi-temps équilibrée entre Niçois et Marseillais. Le Gym a eu quelques petites frayeurs lors des offensives marseillaises malheureusement gâchées par Nagatomo (8e) et Dimitri Payet (30e). Nice parvient à ce procurer quelques occasions mais manque un peu de rigueur dans son jeu, du moins jusqu’à cette action à la demi-heure de jeu.

Khéphren Thuram décale Amine Gouiri sur le côté gauche. L’ancien Lyonnais qui n’est pas pris par Alvaro Gonzalez prend tout son temps pour bien ajuster son centre à destination de Khéphren qui, d’une tête bien placée, dépose le ballon au fond des filets de Steve Mandanda. 1-0 pour le Gym après 34 minutes de jeu.

Khéphren Thuram en démonstration face à la défense marseillaise

Les Niçois prennent petit à petit confiance en leur jeu, les Marseillais sont bousculés et tentent de repousser en vain les attaques niçoises.

Nice plus réaliste, Gouiri concrétise

Sur une vague rouge et noire montante, les Niçois se hâtent vers les cages de Mandanda mais suite à une frappe non cadrée, les locaux n’arrivent pas à conclure. Kasper Dolberg rate le but du 2-0, les Aiglons ont du mal à se mettre à l’abri de la menace marseillaise.

Mais ce n’était que partie remise pour le Gym. Sur une mauvaise relance dans la défense marseillaise, le pressing de Dolberg finit par payer. L’attaquant niçois, Amine Gouiri, est à la récupération, s’infiltre dans la surface de réparation et glisse le ballon entre les jambes de Mandanda qui finit au fond des cages. 2-0 pour Nice à la 74e minute. Les Marseillais de Jorge Sampaoli se retrouvent punis pour leur indiscipline.

Marseille puni, Nice dominateur

Dans le dernier quart-d’heure de jeu, les Niçois vont assiéger les cages de Steve Mandanda qui doit s’interposer pour éviter le but du 3-0. A ce moment-là, un petit relâchement se fait ressentir chez les locaux. Les Olympiens en profitent et Dario Benedetto, d’une reprise sublime au second poteau, inscrit un but qui sera malheureusement refusé pour un hors-jeu indéniable après une vérification à l’assistance vidéo. On en reste à 2-0 pour l’OGC Nice.

Le festival de la jeunesse niçoise va se conclure par un dernier but signé Alexis Claude-Maurice. La frappe de Kasper Dolberg trouve le poteau de Mandanda, mais Claude-Maurice est à la récupération et parvient à marquer le but du 3-0 pour Nice.

S’en est désormais trop pour les Marseillais qui concèdent leur première défaite sous Sampaoli. Victoire 3-0 de l’OGC Nice face à l’Olympique de Marseille. Premier succès de Nice face au rival olympien depuis 2016. Il s’agit également de la plus large victoire du Gym à domicile face à l’OM depuis 1973 (3-0).

Réactions de fin de matchs

Morgan Schneiderlin : "C’est assez frustrant de faire de telles performances si tard. On sait qu’on a les capacités pour réussir, on l’a affiché à plusieurs reprises en première mi-temps mais pas en seconde. Aujourd’hui, on a fait un match sérieux et il faudra s’appuyer sur cela pour la fin de la saison."

Pour son prochain match en championnat, le Gym se déplacera au Stade de la Beaujoire pour y défier le FC Nantes, le 4 avril prochain.

Source image : OGC Nice.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire