Ligue 1 : l’OGCN manque son retour à Brest

L'OGC Nice n'entame pas son année 2021 de la meilleure des manières face à Brest. Auteur d'une prestation peu convaincante, les hommes d'Adrian Ursea s'inclinent (2-0).

Malgré l’arrivée de Saliba dans la semaine, la défense de l’OGC Nice a faillit. Une possession stérile qui n’a pas permis de trouver la faille face à une vaillante équipe brestoise, qui, depuis le début de la saison, propose un jeu de qualité.

Le début de match du gym n’a pas été à la hauteur. Très tôt, les Bretons ont dicté le tempo de la partie. Benitez a été mis à l’épreuve par Faivre dans le premier quart d’heure. Mais seulement neuf minutes après, Steve Mounié a permis au SB29 de prendre les devants. Le break n’a pas tardé à arriver. Cinq minutes plus tard, Frank Honorat double la mise après une grossière erreur de Lotomba. Des fautes défensives qui ont coûté cher aux Aiglons : "on a voulu contrôler la partie et mettre cette équipe de Brest en difficulté. C’est une équipe redoutable dans les actions de rupture. On va s’accrocher à notre capacité à produire du jeu. Car, au-delà du résultat, il n’y a pas photo entre ce qu’on a produit lors de notre dernier match (contre Lorient) et ce soir," a expliqué le coach niçois après la rencontre.

À côté de cela, Gouiri n’est pas passé loin de profiter d’une erreur de Larsonneur à la 36e minute, mais surpris, il ne parvient pas à trouver le cadre.

Lors du second acte, la scénario a été similaire. Les Niçois auront été maladroits, peu en réussite. Face à une équipe bien regroupée, les hommes d’Adrian Ursea n’ont pas su trouver les ressources nécessaires. Larsonneur sauve même son équipe d’une fin de match folle après avoir stoppé une tentative de Gouiri dans le dernier quart d’heure.

Les Aiglons enchainent un troisième match sans succès et pointent désormais à la 13e place du classement de la ligue 1. Une situation loin des objectifs établis en début de saison et qui commence à inquiéter le capitaine du soir, Morgan Schneiderlin : "dans le groupe, on se dit qu’il y a urgence. On veut vraiment attraper des points très très vite pour se redonner confiance car ce n’est jamais bon de rester aussi longtemps dans une spirale négative. On doit en sortir très vite. Il y a vraiment l’envie de bien faire à l’entraînement, de progresser chaque jour et de gagner des matchs, mais la vérité c’est les week-ends et pour l’instant on n’engrange pas de points."

Prochain match ce samedi 9 janvier à Metz (21h).

Photo : Twitter OGCN

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire