Ligue 1 : le bilan mi-saison de l’OGC Nice

Actuellement 12e de Ligue 1 Uber Eats, l'OGC Nice a terminé son année 2020 sur un nul concédé à l'Allianz Riviera face au FC Lorient (2-2). C'est le moment de faire un bilan détaillé de la mi-saison des Aiglons.

Avec seulement 22 points au classement après 17 journées de championnat, les Aiglons auront connu un début de saison assez compliqué, marqué notamment par la blessure de son capitaine emblématique, Dante, et le coach, Patrick Vieira, qui fini par être limogé. Retour en statistiques et en chiffres sur le bilan mi-saison de l’OGC Nice où tout avait si bien commencé.

Saison compliquée, bilan moyen

Suite à un renouvellement de contrat avec son défenseur brésilien, Dante (jusqu’en 2022), et l’arrivée de Jeff Reine-Adelaide sur prêt de l’Olympique Lyonnais, l’OGCN connaît un bon début de saison avec deux premières victoires face à Lens (2-1) et à l’extérieur face à Strasbourg (0-2). Les Aiglons ne parviennent à récolter qu’un seul point en trois matchs.

Le tournant majeur arrive le 1er novembre. Lors de sa solide victoire face à Angers (0-3), la fête des Niçois est gâchée par la blessure du capitaine Dante au ligament collatéral fibulaire du genou. Le défenseur central de 37 ans est désormais forfait pour le reste de la saison 2020-2021. C’est un gros coup dur pour les Aiglons qui devront évoluer sans la présence de Dante.

Parcours difficile en Europe

Qualifié pour la Ligue Europa la saison passée en terminant 5è du classement Ligue 1, l’OGC Nice aurait fait un parcours à la fois rapide et compliqué dans sa poule C. Cela s’explique par cette mauvaise entrée en 1re journée, défaite 6-2 face au Bayer Leverkusen. Les Niçois redonnent peu à peu espoir en s’imposant 1-0 à domicile face à Hapoël Beer-Sheva.

Malheureusement, les choses ne se passent jamais comme prévu. Le Gym encaissent quatre défaites d’affilée face au Slavia Prague (3-2 aller ; 1-2 retour), au Bayer (2-3 retour) et même face à Hapoël Beer-Sheva (1-0 retour). Un mois et demi après le début de la C3, les Aiglons terminent leur campagne européenne avec une seule victoire en six rencontres, trois points récoltés sur 18, et huit buts inscrit pour 16 encaissés. Un résultat cruel qui renvois à la triste réalité du moment.

Tous les mauvais résultats du début de saison vont coûter cher au coach, Patrick Vieira, puisque le champion du monde 1998 a fini par être limogé par le club azuréen après une défaite humiliante à domicilie face à Dijon (1-3) en championnat et un nouveau revers face au Bayer en Coupe d’Europe (2-3). Il est alors remplacé le Roumain, Adrian Ursea, 53 ans.

Quelques chiffres et statistiques

L’arrivée d’Ursea n’aura pas changé directement la donne. Son premier match en tant que coach de Nice se termine par un nul 0-0 face à Reims. Depuis sa victoire à domicile face au FC Nantes (2-1), le 3 octobre dernier, le Gym reste sur une série de six matchs sans succès à l’Allianz Riviera en Ligue 1.

Depuis 2018, sous la direction de Patrick Vieira en remplacement de Lucien Favre, Nice a fini 7e puis 5e lors de ses deux premières saisons. Aujourd’hui, à part l’élimination en Ligue Europa, les Aiglons ne sont que 12e au classement Ligue 1 avec 21 points marqués et 22 encaissés, et un match en retard (face à l’OM). Un bilan bien loin des ambitions affichées par le nouveau propriétaire, le groupe pétrochimique Ineos.


Le Gym à la 12e place du classement Ligue 1, à six points de l’OM.

L’OGC Nice sait qu’il devra produire une meilleure performance s’il tient à obtenir ne nouvelle place pour les Coupes d’Europe de la saison prochaine.

Source image : OGC Nice

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire