OGC Nice : L’OM prend les 3 points et la 2e place

Pour cette 29e journée de Ligue 1, l’OGC Nice se déplaçait au Vélodrome pour affronter l’Olympique de Marseille. Une rencontre capitale pour le Gym et aussi pour l'OM pour prendre la place de dauphin du PSG.

Dès les premiers instants de ce match, c’est Marseille qui s’installe dans le camp niçois. La configuration tactique du Gym semble semblable à celle utilisée lors des gros matches de championnat : un bloc bas, solide en défense, qui joue en contre.
Dans les premières minutes de cette rencontre, c’est Marseille qui se met en évidence. L’OM obtient quatre coups de pied arrêtés dans les 10 premières minutes ( trois corner et un coup franc).
Ce sont logiquement les Marseillais qui déclenchent la première mèche par Caleta Car.
Dans la foulée, Marseille se procure une deuxième occasion qui aurait pu faire mouche sans l’intervention de Todibo. Sur un long dégagement de Pau Lopez, Milik prend la profondeur et contrôle superbement le ballon. Heureusement, Todibo intervient et met fin à l’action.
Comme prévu, les niçois vont essayer de percer la défense marseillaise en contres et en accélérant sur les côtés. C’est justement grâce à une contre-attaque que le Gym se procure sa première occasion de ce match. C’est Melvin Bard qui prend de vitesse Saliba et qui centre pour Stengs. Le hollandais qui arrive à pleine vitesse, reprend de son pied gauche et voit sa frappe puissante passer tout près du cadre.
Marseille continue d’avoir la main sur ce début de match et se procure beaucoup d’occasions sur coup de pied arrêté. Cette fois-ci, c’est un ancien Aiglon qui est proche de marquer : William Saliba. Le défenseur passé par Nice l’an passé reprend de la tête un centre lointain de Payet. Benitez effectue une parade exceptionnelle pour préserver son équipe.
Le match défile, l’OM tient le ballon et Nice n’arrive pas à exploiter les pertes de balles marseillaise. Logiquement, Marseille va se procurer deux occasion dans les 10 dernières minutes de la première période. Par 2 fois, le capitaine phocéen se retrouve dans l’axe, quelques mètres avant la surface niçoise. Il vise la lucarne gauche, mais aucune de ses deux tentatives n’est cadrée.
Alors qu’on rentre dans le temps additionnel de cette première période, Marseille se retrouve encore une fois face au bloc défensif niçois. Under, particulièrement actif depuis le début de la rencontre, effectue une deux avec Guendouzi. L’ailier turc rentre dans la surface et pousse son ballon lorsque Todibo veut intervenir. L’ancien du Barça prend la jambe du marseillais ce qui provoque un penalty. Milik le transforme en prenant à contre-pied Benitez. 1 - 0 pour l’OM juste avant la pause, un score plutôt logique, car même si le Gym a été solide défensivement, les Aiglons n’ont eu qu’une seule occasion dans cette première mi-temps.

Dès l’engagement de la seconde période, les niçois se projettent vite dans le camp marseillais, on croit même à l’égalisation grâce à Andy Delort (48e). Mais le but est annulé pour hors-jeu, en effet Calvin Stengs, passeur pour l’attaquant algérien, démarre sa course derrière la ligne défensive marseillaise.
Marseille réplique pour la première fois dans cette deuxième mi-temps. Après un mouvement collectif, le ballon arrive à Milik. Le Polonais tente un lobe sur Benitez, mais Todibo arrive à sauver le but en poussant le ballon sur le poteau (55e) !
À l’heure de jeu, sur un coup franc tenu par le haut en bas et tiré par Stengs, les niçois arrivent enfin à remettre du danger sur les cages marseillaises. C’est d’abord avec Delort sur une tête et ça revient ensuite sur Stengs (64e), Gouiri va tenter une frappe lourde sur le côté gauche, mais ça passe au-dessus tout comme une nouvelle tête de Delort à la 71e minute.
30 minutes avant la fin de la rencontre, l’OGC Nice commence vraiment à prendre le contrôle de ce match. Les Marseillais concèdent des occasions et des fautes. Justement, les niçois pensent obtenir un penalty après que Saliba ait poussé Delort dans la surface. Malgré une communication avec la VAR, l’arbitre ne siffle aucune faute (73e) !
Même si cette décision est incompréhensible, les aiglons ne se découragent pas et continuent d’attaquer. Après une belle course, Gouiri ouvre son pied pour trouver le petit filet, encore une fois, c’est tout proche du cadre. Andy Delort, malheureux sur ses deux têtes précédentes et sur la faute subie dans la surface non sifflée, va avoir une dernière occasion dans cette rencontre.
En contre, le ballon circule rapidement vers Kluivert. Rentré entré en jeu il y a un minute, il centre à Delort. La frappe du Sétois file entre les jambes de Saliba, qui parvient à dévier le ballon juste ce qu’il faut pour qu’il sorte.
Malgré les changements offensifs de Christophe Galtier (entrées de Dolberg, Kluivert, Atal et Guessand), Nice ne réussit pas à marquer dans ce gros temps fort et concède un nouveau but de Marseille.
Tout part d’une récupération de Caleta-Car, numéro de passes entre Guendouzi, Kamara et Gerson, qui file côté gauche et dépose un centre sur la tête de Cédric Bakambu, qui évite le retour d’Amavi et croise une tête hors de portée de Benitez. 2 - 0 pour Marseille, une minute avant la fin du temps réglementaire
Les Aiglons occupent le terrain de l’OM et tentent tout pour inscrire un but. Sur un coup franc à la gauche de l’entrée de surface marseillaise, Justin Kluivert frappe au premier poteau et Mario Lemina se jette et devance Pau Lopez. Celui qui était Phocéen de 2013 à 2015 fait revenir le Gym à 2-1 à la 92e minute.
Le Gym va pousser pour revenir, mais Marseille s’accroche à ses trois points et l’arbitre siffle la fin du match.

C’est une dure défaite au Vélodrome pour l’OGC Nice sur le score de 2-1. Dans la première mi-temps, les Aiglons ont montré une certaine solidité défensive, mais n’ont produit aucune occasion en attaque excepté celle de Stengs (24e). L’ouverture du score de Marseille semblait plutôt logique à la pause. Les niçois sont revenu des vestiaires avec beaucoup plus d’envies offensives, mais ils n’ont pas réussi à concrétiser leurs occasions. Monsieur Brisard aurait peut-être pu accorder un pénalty pour une faute de Saliba sur Delort (73e) mais l’OM va tenir et Bakambu inscrit un but juste avant le temps additionnel. Le but de Lemina à 2 minutes du terme donne encore un peu d’espoir aux fans azuréens mais Marseille va bien remporter ce match décisif.
Avec cette défaite, l’OGC Nice descend à la 4e place du classement de Ligue 1, trois points derrière l’OM et à deux points de Rennes. Le prochain match de Ligue 1 du Gym sera justement contre le club breton, à l’Allianz, le 3 avril après la trêve internationale. Avec ce revers au Vélodrome, les Aiglons savent qu’ils doivent absolument battre les Rennais dans la course aux places qualificatives en Ligue des Champions.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire