OGC Nice : Retour sur l’aventure azuréenne de Walter Benitez, l’argentin aux portes de l’équipe de France

Arrivé en France et à Nice en 2016, le portier argentin a fait beaucoup de chemin en cinq ans. Aujourd’hui, il fait partie des meilleurs gardiens de Ligue 1, naturalisé français, il pourrait même garder les buts de l’équipe de France. Retour sur l’aventure sur la côte d’azur de Walter Benitez, parti de l'anonymat pour toucher la légende du Gym !

C’est en juillet 2016 que Nice entend parler pour la première fois de Walter Benitez.
A la recherche d’un gardien capable de jouer les doublures de Yoan Cardinale, le Gym porte son choix sur le jeune argentin prometteur.
Le gardien de but est formé au sein du club de Quilmes AC, il y signe son premier contrat professionnel en 2012.

Après plusieurs apparitions, il est vite considéré comme un grand espoir à son poste et les portes de la sélection espoir argentine lui sont ouvertes. Il devient titulaire indiscutable en 2014 et décide de rejoindre la côte d’azur gratuitement à la fin de son contrat.

Lors de sa première saison, il occupe le rôle pour lequel il a été recruté, celui de remplaçant. Mais la blessure de Yoan Cardinale lors de la saison 2017-2018 change complètement la situation de Benitez. Il prend la place de coéquipier grâce à de belles prestations notamment face à Caen et Toulouse où il stoppe deux pénaltys. Il devient alors le titulaire jusqu’à la fin de la saison sous les ordres de Patrick Vieira.

La saison 2018/2019 marque le début d’une nouvelle ère pour le portier Argentin. Il est dorénavant titulaire indiscutable et élu “Aiglon de l’année” à la fin de la saison.

Depuis, Walter Benitez a grandi et est resté niçois. Avec Dante (2016) et Atal (2018), il est le seul poste titulaire qui reste inchangé depuis au moins 4 ans. Il est maintenant l’un des cadres du Gym et donc logiquement le vice-capitaine du club azuréen.

En cette saison 2021-2022, les qualités et les performances de Benitez ne touchent plus seulement la Côte d’Azur mais toute la France !
Il a débuté cette saison avec 5 clean-sheets de suite et à récemment excellé face au PSG et contre Brest (9 arrêts lors d’un match - record de la saison), il est aussi le 4e gardien à avoir réalisé le plus d’arrêts en championnat.

Son histoire d’amour avec Nice semble donc loin d’être terminée puisqu’en Novembre 2021, Walter a annoncé sur son compte Twitter avoir été naturalisé français.

Avec cette naturalisation, le gardien but aiglon a laissé également entrevoir sa volonté de vouloir porter une tunique internationale, lui qui n’a goûté qu’à la sélection espoir argentine :
“Je ne sais pas pourquoi je n’ai jamais été appelé avec l’Argentine. On se demande parfois ce que l’on peut faire de plus. J’accepterais de porter le maillot de l’équipe de France avec plaisir ! Mais c’est difficile, il y a Lloris et de très bons gardiens en France. »

Ce vendredi 14 janvier, ce rêve de voir Benitez porter le maillot bleu prend de l’ampleur. En effet, le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps s’est exprimé sur une possible sélection du gardien de but :
« Tous les joueurs français sont sélectionnables. Je ne sais pas pourquoi il a fait ce choix (d’obtenir la double nationalité), mais c’est un choix que je respecte. On le regarde comme les autres sélectionnables ».

Si le portier maintient ce niveau de performance jusqu’à la fin de la saison, nul doute que Didier Deschamps pourrait bien faire appel à lui.
Quel fantasme cela serait de voir deux niçois pour garder les buts de l’équipe de France !

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire