OGC Nice : Une très belle victoire à Brest pour parfaitement débuter l’année !

Après une belle victoire contre Lens à domicile (2-1) avant Noel, les Aiglons ont terminé la mi-saison avec une belle deuxième place au classement. Pour attaquer 2022, l'OGC Nice se déplace à Brest, une équipe battu en octobre dernier 2-1 à domicile mais qui est aujourd'hui en pleine confiance avec une seule défaite sur ses 12 derniers matchs.

Le match démarre fort, les deux équipes mettent de l’intensité et semblent déterminées à remporter ce premier match de 2022.
En ce début de match, c’est surtout en profondeur que le Gym arrive à mettre à mal la défense de Brest et cela va mener à l’ouverture du score. Kluivert lancé en profondeur, se débarrasse de tous ses adversaires pour donner à Dolberg à l’entrée de surface. Le danois envoi une frappe parfaite dans le petit filet et ouvre le score ! 0-1 pour l’OGC Nice !
Brest tente de réagir vite en se portant vite par l’avant. Faivre et Honorât sont souvent servis sur les ailes, tentent de trouver Mounie, qui est proche par deux fois de reprendre le ballon. Quelques instant plus tard, c’est Le Douaron qui est servi et qui bute sur benitez (16e)
Les niçois joue rapidement à une touche de balle et tente de servir dans le dos des défenseurs lorsqu’ils pénètrent dans les 30 derniers mètres bretons. Les aiglons semblent en place dans cette rencontre mais un événement va changer la physionomie du match.
C’est le carton rouge de Schneiderlin à la 20e minute. Alors que l’ancien de United tacle l’ancien Aiglon, Christophe Herelle, Le milieu défensif est emporté dans les jambes du défenseur brestois, c’est une expulsion très sévère car le numéro 6 touche le ballon en premier. Cette décision peut totalement changer le cours de la rencontre.
Brest multipliait les tentatives depuis le but niçois, encore plus après le rouge de Schneiderlin. Les Bretons tiennent le ballon et Nice n’arrive plus à construire la moindre attaque. Après avoir tenté une retournée, Herelle prend le ballon de la tête, Benitez sauve le Gym (32e). Mounie lui aussi est présent de la tête 7 minutes plus tard. Brest domine la rencontre depuis que les niçois sont à 10 et Benitez sauve encore les siens. Une nouvelle fois sur corner, Agoume envoie une tête puissante puis c’est Le Douaron qui frappe en force mais l’Argentin est encore dessus.
Première frappe niçoise depuis le carton rouge, c’est grâce à Kluivert qui mène une contre attaque avant de servir parfaitement Dolberg. Le danois est proche d’inscrire un doublé mais Chardonnet effectue un superbe tacle pour contrer le ballon. Nice se réveille dans le temps additionnel de cette première période. Cette fois, c’est Rosario qui envoie un long ballon pour Gouiri qui perd son duel face à Bizot.

La physionomie de cette deuxième période semble être la même qu’en première, les brestois tiennent le ballon et tente de créer du danger par les centres (Faivre 52e, Lasne 54e, Agoume 64e, Mounie 69e) mais cela ne fonctionne pas face aux bons positionnement et à la vigilance des niçois.
Le temps passe et le match ensemble devient une attaque-défense.
Brest tente de revenir au score toujours par les centres et les coups de pied arrêtés. A 15 minutes du terme, Nice tient mais Brest peut revenir à tout moment.
Delort qui met KO Brest avec le 0-2 !
Sur un long dégagement de Benitez arrive à gagner le ballon de la tête et à remettre à Gouiri. Ce dernier avance avec le ballon avant de redonner en profondeur pour Delort qui ouvre son pied et marque son 6e but de la saison.
Malgré toute la volonté de Brest de revenir dans ce match (Mounie 83e, Chardonnet 85e) le match est plié et Nice est proche de marquer le troisième but avec Delort (87e) et Thuram (89).
Le Gym va finalement inscrire son troisième but dans les secondes de la rencontre. C’est Gouiri qui conclu une action parti de la surface azuréenne. L’ancien lyonnais va parcourir pratiquement tout le terrain avec le ballon, va éliminer Duverne et fusiller Bizot. 0-3 pour le Gym

Victoire de Nice au stade Francis le blé ! Le Gym avait parfaitement lancé ce premier match de 2022 avec un but rapide de Kasper Dolberg. Quelques minutes plus tard, l’exclusion de Schneiderlin semble faire basculer la rencontre mais les niçois ont réalisé une belle performance défensive et n’ont pas craqué face aux centres et aux coups de pied arrêtés à répétition des bretons. Même à 10 contre 11, les aiglons ont su transformer les quelques opportunités qu’ils ont eu pour abattre les derniers espoirs de Brest et remporter ce match sur le score de trois à zéro.

Les notes des Aiglons pour ce match :

Benitez (8) - Lotomba (6), Todibo (7), Dante (8), Daniliuc (6) - Boudaoui (5), Schneiderlin (3), Rosario (8), Kluivert (7), Gouiri (8), Dolberg (7).

Remplaçants entrés en jeu : Delort (7), Thuram (7), Claude-Maurice (5)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire