SCO Angers - OGC Nice : Nice prend la deuxième place grâce à Delort !

Dans le cadre de la douzième journée de Ligue, le Gym se déplaçait à Angers ce dimanche 31 octobre avec l’ambition de devenir le dauphin du PSG.

Après le match nul rageant mercredi soir contre l’OM, les Aiglons avaient envie de repartir de Raymond Kopa sur une victoire. De plus, la défaite de Lens contre Lyon hier soir (2-1) donnait l’opportunité de prendre la deuxième place du classement.
Malgré tout, ce sont les angevins qui ont démarré le match avec beaucoup plus d’intensité que les niçois. Dans les 10 premières minutes du match, Angers garde le ballon et presse bien la défense azuréenne qui a du mal à relancer.
Après 20 minutes de match, une bataille au milieu de terrain fait rage. Malgré les tentatives de contre du SCO, c’est Delort qui décoche le premier tir du match par un extérieur osé mais qui n’est pas cadrée (22e). Trois minutes plus tard, il signe une tête qui vient s’écraser sur le poteau de Bernardoni. Les niçois commencent à vraiment rentrer dans leur match et cette fois-ci c’est Da Cunha trouvé par Atal, qui tente sa chance.
Malgré ces quelques tentatives, c’est malheureusement Angers qui va marquer le premier but de cette rencontre grâce à Sofiane Boufal. Sur son côté gauche, l’international Marocais avec ses passements de jambe provoque Atal dans la surface, l’algérien le déséquilibre c’est un pénalty.. . L’ancien joueur de Southampton ne va pas se faire prier,et va transformer le pénalty qu’il a obtenu, ça fait 1-0 pour Angers à la 29e minute. Le Gym va pousser pour l’égalisation dans les minutes qui suivent mais les aiglons reviendront aux vestiaires sur ce même score.

L’entame de la deuxième période montre bien la volonté des Aiglons de revenir vite dans ce match. Les hommes de Galtier monopolisent le ballon et mettent la pression sur le SCO et cela va payer grâce à Andy Delort malheureux jusqu’ici. Après une belle combinaison avec son compère Gouiri dans l’axe, le Sétois s’arrache pour frapper, le tir est contré par Thomas et lobe Bernardoni. 1-1 à la juste avant l’heure de jeu.
Après l’égalisation, Angers va tenter de réagir par les côtés sans succès tandis que le Gym va réussir à avoir quelques occasions avec à un face à face de Gouiri (69e) puis une reprise de Da Cunha(72e). De nombreux changements sont effectués mais c’est encore Boufal qui est au centre du jeu. Après un beau service de Brahimi, il est tout près de s’offrir un doublé et de redonner l’avantage mais c’est contré par Dante (82e).
Dans les derniers instants de ce match, c’est Nice qui va remettre les pieds sur le ballon et font face au bloc bas des Angevins. Les joueurs azuréens poussent et provoquent un corner, Gouiri récupère à l’angle gauche de la surface mais son centre est repoussé de la tête par Thomas. A l’instinct, Andy Delort avait suivi et réalise une volée magnifique aux 20 mètres pour donner la victoire à l’OGC Nice !

Nice remporte donc ce match sur le score de 1-2 ! Revenu des vestiaires avec beaucoup d’envie, les Azuréens menés au score ont retrouvé le match grâce Andy Delort. L’international Algérien a qui n’avait pas joué contre l’OM mercredi, car il n’était pas Niçois en août, a pu souffler et montrer à quel point il est déjà indispensable dans cette équipe. Grâce à ses deux buts, l’OGC Nice à renverser le match et devient le dauphin du Paris Saint-Germain !

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire