Paris-Nice 2020 : la montée au col de la Colmiane sera le juge de paix ?

Le parcours de l’édition 2020 de la course au soleil, dévoilé ce mercredi, comportera notamment une arrivée au sommet du col de la Colmiane .

Cette année encore, Paris-Nice devrait se décider sur un parcours accidenté et ouvert à tous les vents, avec des écarts infimes à l’arrivée sur la côte d’Azur. Mais l’édition 2020 comporte quelques nouveautés.

La première grande course par étapes de la saison se poursuivra ensuite dans le Loiret, sur la route de Chalette-sur-Loing, et dans les plaines du Cher vers La Chârtre, où la maîtrise des bourrasques et donc des bordures sera une condition nécessaire à la victoire finale.

Le seul chrono de la course au soleil, situé à mi-parcours, sera court et technique autour de la ville de Saint-Amand-Montrond.

Les pièges se multiplieront ensuite, avec une arrivée à la Côte-Saint-André, puis dans le Vaucluse, avec un circuit final de 50 kilomètres qui ne devrait pas être sans conséquences au général.

Le juge de paix cette édition 2020 devrait être le col de la Colmiane (16,3km à 6,3 %), et qui sera la première ascension répertoriée de la prochaine Grande Boucle.

La dernière étape sera comme toujours tracée autour de Nice, mais cette fois, pas d’arrivée sur la promenade des Anglais : les coureurs boucleront leur semaine au pied de l’Allianz Riviera, au bout d’une descente sinueuse .

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message