Rugby : le Stade Niçois parmi les équipes qui intégreront la division " Nationale"

Les ambitions de montée dans un championnat professionnel ( PRO D2) du Stade Niçois, frustrées depuis par des raisons diverses externes au terrain de jeu ( irrégularités administratives il y a un an et suspension du championnat cette saison) devraient trouver une solution positive à partir de la saison 2020-2021. Ce ne sera pas la Pro D2 mais une situation intermédiaire , une division " Nationale" ou PRO D3 à invitation que la FFR veut organiser pour permettre aux équipes structurées et ambitieuses de se préparer au grand saut en se confrontant à des adversaires de valeur équivalente. Fini les scores "fleuve", place à des matchs serrés (au moins sur la carte).

Le bureau fédéral de la FFR doit valider ce vendredi quels clubs seront invités au "National" la saison prochaine. Et il pourrait y avoir treize formations élues au lieu de douze, suite à un soudain revirement de situation ces dernières heures. Le dernier ?

Si la procédure d’invitation officielle n’a pas encore été lancée, Il semble que les derniers écueils à la création d’une division "Nationale" qui constituera l’élite amateur soient franchis. Longtemps imaginée à douze, la poule semi-professionnelle devrait finalement compter treize clubs.

Selon le souhait fédéral, il s’agira d’une véritable division avec un système de montées-descentes. Il y aura la saison prochaine deux montées vers le Pro D2, et deux relégués en Fédérale 1.

Ce nouveau championnat comportera une phase régulière et des phases finales (vraisemblablement des demies et une finale).

Les clubs probables (13) : Albi, Blagnac, Bourg-en-Bresse, Bourgoin, Chambéry, Cognac-Saint-Jean-d’Angély, Dax, Dijon, Massy, Narbonne, Nice, Suresnes, Tarbes.

Partager

Laisser un commentaire