Sentez-vous Sport, la nouvelle frontière du sport pour tous

Après la 11è édition de "Sentez-vous Sport" qui s'est déroulée du 21 au 26 septembre, le CROS Provence-Alpes-Côte d’Azur va reprendre sa… crosse de pèlerin début octobre, pour continuer à organiser des rencontres entre professionnels de santé et acteurs du mouvement sportif. L'objectif est de sensibiliser le grand public au sport sur prescription médicale tout en renforçant sa communication auprès des acteurs de la santé et du mouvement sportif de la région.

"Sentez-Vous Sport" est une opération nationale de promotion du sport pour tous organisée et labellisée par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), elle est destinée à démontrer à tous les publics les effets du sport comme facteur de santé, de bien-être et déplaisir et permet d’inciter à la reprise d’une activité physique afin de lutter contre la sédentarité et l’inactivité.

Efficacité prouvée, mais dispositif à développer

Si les bienfaits de l’activité physique sur la santé ne sont plus à démontrer, le développement du sport sur ordonnance, entré en vigueur en mars 2017, se heurte encore à de nombreux freins malgré le chiffre de 30% de la population concernée. Près de 20 millions de Français souffrent en effet d’une maladie chronique (cancer, diabète, maladies cardiovasculaires, neurodégénératives, asthme, etc.) ou d’une affection longue durée (ALD), qui légitimerait la prescription d’une activité physique adaptée (APA).

En 2028 en Provence-Alpes-Côte d’Azur près de 2 millions de personnes pourraient être prises en charge pour des maladies chroniques.

Malgré l’intérêt médical largement prouvé, l’utilisation de cette thérapeutique non médicamenteuse n’est pas suffisamment enseignée dans les cursus de médecine. Très souvent, les professionnels de santé ne connaissent pas les métiers du sport santé, les programmes d’activité physique adaptée et les qualifications requises. Ils ne connaissent pas non plus les ressources disponibles sur leur territoire.

L’un des principaux outils a pourtant été lancé fin 2018 au plan national, conçu par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) en partenariat avec les éditions Vidal : Médico-Sport-Santé, un “dictionnaire” qui recense les caractéristiques de chaque discipline, les intérêts potentiels et les impacts sur la santé du pratiquant d’un point de vue physique, physiologique et mental, ainsi que les
conditions de pratique dans le cadre du sport-santé. Consultable sur le site du CNOSF et de Vidal, il contient actuellement le protocole sport-santé de 45 fédérations. Plus de 20% des prescriptions sont encouragées par les patients eux-mêmes

C’est pourquoi le CROS, après avoir sillonné en 2018 et 2019 avec le CREPS (Centre de ressources, d’expertise et de performance sportive) les six départements de la région à la rencontre des professionnels de santé et des associations sportives pour booster les nombreuses initiatives engagées en faveur de l’accueil des patients, a décidé de promouvoir le dispositif côté patient, justement, pour accélérer sa mise en
œuvre : « Il s’agit, pour le patient, de devenir prescripteur et même acteur de
sa pathologie, en allant voir son médecin généraliste, encourage Christian
Guibert, vice-président du CROS, en charge de la commission Sportsanté ».*

De nombreuses initiatives se mettent en place depuis trois ans pour encadrer les personnes désireuses de reprendre une activité physique adaptée ou simplement de s’y mettre, notamment la création de Maisons Sport-santé ; 138 projets ont été labellisés en janvier 2020, dont 11 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, parmi lesquelles huit sont gérées par le mouvement sportif. Le gouvernement entend en labelliser
500 de plus sur le territoire national en 2022.

Quel que soit leur âge ou leur état de santé, les adhérents y trouvent des professionnels formés, en capacité de leur proposer un accompagnement sur mesure, en individuel ou par petits groupes.

Compte tenu du contexte sanitaire actuel et des restrictions imposées, le cdos06 a mis en place des actions dont 2 en live sur la page Facebook @cdos06.

  • Le dimanche 27 septembre à 10h30 : Diffusion vidéo live de 45 minutes sur la page Facebook CDOS06 : « Réveil musculaire et fitness » avec Tyne Manassero, qui a animé tous les matins pendant la période du confinement 55 séances live d’activités physiques intitulées « Gym pour les Voisins » à destination du grand public sans limitation d’âge.
  • Le mardi 29 septembre avec plusieurs diffusions en journée sur la page Facebook
    CDOS06
     : « journée mondiale du cœur » : Information au grand public susceptible d’être un jour témoin d’un arrêt cardiaque en coopération avec les sapeurs-pompiers du SDIS06 et l’Union départementale des sapeurs-pompiers : UDSP06. A noter la participation exceptionnelle d’Alain BERNARD, Champion Olympique de natation, très impliqué dans la sensibilisation du sport santé et de la transmission des « Gestes qui sauvent ».

Renseignements : CDOS 06 : 06.70.97.59.40 et 04.92.47.62.62. Facebook @cdos06 }

*Un argument confirmé par l’Observatoire régional de la Santé (ORS) Nouvelle-Aquitaine – il existe très peu d’études sur le sujet – qui note, dans son rapport de février 2019, que près d’un quart des médecins prescripteurs ont été sollicités par leurs patients.

**Des plateformes départementales ou régionales ont également été créées, qui recensent toutes les offres permettant
de trouver basket à son pied en la matière, telle Paca.sport.sante.fr, mis en ligne par l’ARS (Agence régionale de Santé) en 2019, à destination des patients et des professionnels du sport et de la santé, en coopération avec la Direction régionale et départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS), proposant une cartographie de l’offre sport-santé dans la région (Mon Sport-Santé Paca) qui recense les offres d’activité physique adaptée personnalisée (Apap) à but thérapeutique, et les offres d’activité sport santé bien-être (SSBE), hors prétention thérapeutique.

Partager

Laisser un commentaire