Le Stade Niçois reprend sa marche en avant

Piqué au vif après avoir concédé sa première défaite de la saison, la semaine dernière, à Albi (21-19), le Stade Niçois souhaitait réagir face à Tarbes. Mission accomplie pour les protégés de David Bolgashvili et Martin Jagr.

Premier match en 2021 au Stade des Arboras pour le Stade Niçois ! Face à une jeune formation de Tarbes qui avait laissé plusieurs cadres au repos, les Azuréens avaient toutes les cartes en main pour s’imposer de belle manière.

Désireux de mettre à mal leur adversaire dès le début de la rencontre, les locaux multiplient les temps de jeu. Rémy Defives et Augustin Slowik amorcent une belle relance depuis leur propre camp. Joketani Koroi relève finalement le ballon petit côté pour l’essai de l’international Sud-Africain Lionel Mapoe (7-0, 6e).
Nice enchaîne, et les visiteurs se retrouvent en infériorité numérique après un carton jaune infligé au demi de mêlée Thomas Millet, pour un plaquage dangereux. Matthew James concrétise la domination des siens suite à un nouveau temps-fort niçois (10-0, 14e).

Sur le renvoi, Nice se met à la faute. L’ouvreur de Tarbes, William Pees, réduit l’écart sur une pénalité des 22m en coin (10-3, 16e). Les visiteurs s’accrochent et parviennent à tenir tête aux locaux. Les Azuréens tentent alors de repartir de l’avant mais Matthieu Bonnet-Gonnet est repris de peu sur un débordement en bord de touche.
Dominateurs en touche et en mêlée, les Niçois prennent finalement le large en fin de première période. Après plusieurs temps de jeu proches de la ligne adverse, Lionel Mapoe finit par transpercer la défense tarbaise pour s’offrir un doublé (17-3, 37e).

Nice se met à réciter son rugby. La mêlée azuréenne continue à dominer outrageusement son adversaire. Après une belle attaque grand côté, Agustin Ormaechea tape un judicieux coup de pied à suivre sur lequel Slowik se montre le plus prompt, pour l’essai du bonus offensif juste avant la pause (24-3, MT).
Le début de seconde période est en faveur de Tarbes. Les locaux se mettent à la faute, et Slowik écope d’un carton jaune pour plaquage dangereux. Les visiteurs profitent de cet avantage numérique, et Maxime Oltmann inscrit un essai en bout d’aile après une attaque bien négociée (24-8, 59e).

Tarbes continue de se montrer menaçant en seconde période. Matthieu Berbizier perce la défense niçoise et décale Oltmann, mais l’ailier tarbais est repris à la course par Slowik. Quelques minutes plus tard, les visiteurs bénéficient d’une nouvelle opportunité, mais Berbizier commet un en-avant à quelques centimètres de la ligne.
Nice est en souffrance, et commet de nombreuses fautes. Kakhaber Koberidze écope d’un nouveau carton jaune pour un plaquage haut.
La fin de match est enlevée. Les Niçois tentent d’aller chercher l’essai du bonus offensif. Après une superbe attaque des trois-quarts, Slowik est décalé en bout d’aile. Il remet à l’intérieur à Bonnet-Gonnet pour l’essai du bonus offensif (29-8, 79e).

Belle victoire bonifiée pour les Niçois (29-8), qui conservent leur seconde place au classement avant un déplacement délicat à Chambéry la semaine prochaine. Tarbes enchaîne un cinquième match sans succès avant la réception de Bourgoin.

Réaction :
Matthieu Bonnet-Gonnet (ailier de Nice) : "On prend le bonus, l’essentiel est assuré. En seconde période, il y a plein de choses à corriger. On s’est peut-être vu trop beau. Pourtant, on voulait garder la même dynamique que la première mi-temps. En seconde période, on a fait 5 bonnes premières minutes et 5 bonnes dernières, mais entre-temps, on n’aurait pas dit une équipe digne du haut de tableau. On avait à cœur aujourd’hui de gagner pour notre retour à Nice. La semaine prochaine, à Chambéry, il va faire froid. C’est une équipe qui ne lâche rien. Peu importe le classement, toutes les équipes sont homogènes dans ce championnat. À nous de mettre les ingrédients. On y va pour faire un résultat, justement pour se rattraper du match d’Albi."

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire