Nationale (rugby) : Nice se fait peur mais l’emporte contre Massy

Après avoir été victorieux contre Chambéry (19-37) à l'extérieur il y a deux semaines, le Stade Niçois entraîné par David Bolgashvili récidive ce samedi, à domicile, face à une équipe de Massy qui leur aura donné du fil à retordre jusqu'à la fin. Un courte victoire 19-12 des Niçois qui auront connu des difficultés dans le jeu.

Nice poursuit sur sa bonne lancée. Face à cette équipe de Massy, 9e au classement et qui reste sur trois matchs sans défaites, le Stade Niçois aura réalisé une prestation plutôt moyenne avec un nombre important de pénalités concédées. La victoire est néanmoins à portée de main des Niçois mais, visiblement, il y a encore beaucoup de choses à améliorer.

James impeccable au pied, Slowik ressurgit

Nice impose son jeu d’entrée et récolte deux pénalités transformées par Matty James. Le demi-d’ouverture d’origine néo-zélandaise, auteur de 71 points marqués depuis le début du championnat, toujours aussi précis dans ses frappes, permet à son équipe de mener 6-0 après huit minutes de jeu. C’est alors que les complications arrivent, à l’image de ce carton jaune infligé à Yann Tivoli (12e). 10 minutes d’expulsion pour le deuxième ligne niçois. Malgré leur supériorité numérique, les Massicois ne vont pas profiter de cet avantage. Une fois les équipes à nouveau à 15 contre 15, le Stade Niçois va frapper un grand coup par l’intermédiaire d’Augustin Slowik.

L’ailier franco-anglais qui a marqué la semaine passée face à Chambéry, récidive pour sa quatrième réalisation de la saison. Après une période de possession dans le camp de Massy, Slowik est à la conclusion d’une superbe action collective. Sur un surnombre vers la droite, l’ailier niçois profite d’un avantage et récupère le ballon avant d’aplatir dans l’en-but après s’être rapproché des poteaux pour une transformation impeccable de Matty James (13-0, 22e).

Sous une pluie de pénalités

Les conditions météo s’annonçaient difficiles pour les joueurs avec une pluie et un vent humide rendant le terrain glissant et gadouilleux. Dans ce match plutôt pauvre en occasions d’essais, Massy débloque son compteur grâce à la botte de Romain Clouté. L’arrière réduit l’écart à 13-3 après 28 minutes de jeu. Après trois nouvelles pénalités (une pour Nice, deux pour Massy), les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 16-9.

La seconde période n’aura pas produit grand chose à part quelques pénalités réussies par Matty James et Romain Clouté. Les Niçois, qui ont été pénalisés à huit reprises lors des 40 premières minutes, semblent gênés par l’humidité. Le ballon glisse des mains, des fautes individuelles s’accumulent et les locaux n’arrivent pas à imposer correctement leur jeu.

A la 63e minute, Nice mène 16-12. A ce moment-là, un tournant majeur va se produire sur le terrain. Le pilier remplaçant, Mateo Sanguinetti (Massy), entré en jeu deux minutes plus tôt, reçoit un carton rouge pour un plaquage dangereux sur Guillaume Cazanave (Nice). C’est un coup dur pour les visiteurs qui vont terminer cette rencontre à 14. Tout de suite après cette expulsion, Matty James se charge de passer la pénalité, 19-12 pour le Stade Niçois (65e).

Petit coup de frayeur avant le soulagement

En fin de match, c’est sauve qui peut. Après une pénalité manquée par Clouté, Massy repasse à l’attaque et va chercher l’essai transformé du match nul. Sous la menace massicoise, les Niçois ont eu un petit coup de frayeur après une dernière action à la 80e, près de leur ligne d’en-but. Mais les Massicois se mettent à la faute, le danger est écarté.

Victoire 19-12 du Stade Niçois avec seulement un essai inscrit. Les Niçois, toujours leaders au classement, auront concédé 13 pénalités durant cette partie. Une statistique qui semble peser lourd sur les épaules des hommes de David Bolgashvili. Ils savent qu’ils devront corriger cela et produire une meilleure prestation lors de leur prochain match face à Aubenas, au stade des Arboras, la semaine prochaine.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire