Rugby : fin d’invincibilité pour le Stade Niçois

Pour cette 14e journée de Nationale, le Stade Niçois s'est incliné pour la première fois cette saison sur le terrain du Sporting club albigeois (21-19), ce dimanche. Une courte défaite qui met fin à l'invincibilité des Niçois de David Bolgashvili.

Fin du règne pour le Stade Niçois qui enregistre sa première défaite de la saison 2020-2021 face à Albi. Un court revers 21-19 qui aurait pu tourner en faveur des Niçois durant le match.

Début de partie serrée et engagée

Tout avait pourtant bien commencé pour Nice qui mettait la pression d’entrée sur les joueurs albigeois. Ils parviennent même à ouvrir le score sur une pénalité de Matty James (0-3 ; 5e). On assiste alors à une première mi-temps serrée, assez pauvre en occasions d’essai.

Après le carton jaune de Nicolas Chocou (Albi), les Niçois commencent à prendre confiance en leur jeu. Matty James, toujours aussi précieux pour son équipe, inscrit deux nouvelles pénalités (3-9 ; 26e). Aucun essai n’est inscrit, du moins jusqu’à cette action à cinq minutes de la pause. Benjamin Caminati (Albi) est à la conclusion d’une bonne séquence collective des Albigeois. L’arrière inscrit le premier essai de la partie, Jérémy Russell manque la transformation. Albi mène alors 11-9.

Matty James avait l’opportunité de remettre son équipe en tête avant le retour aux vestiaires, mais il manque sa tentative au pied. La mi-temps est sifflée sur le score de 11-9. Deux points d’écart qui compteront à la fin.

Un coup au moral

Le Stade Niçois semble avoir pris un coup au moral en concédant cet essai de Caminati avant la mi-temps. Après une autre pénalité de James (45e), le Stade Niçois mène de nouveau, 11-12. A ce moment-là, Albi appuie sur l’accélérateur. Caminati, une nouvelle fois, inscrit son doublé après une série de pick and go des Albigeois près de la ligne d’en-but niçoise. Russell transforme et Albi repasse devant aus score, 18-12 (57e).

Mais les hommes de Bolgashvili ne baissent pas les bras et tentent de répondre aux locaux. Suite à un débordement côté gauche, Pacôme Gougeon est stoppé près de la ligne d’en-but mais le ballon est écarté de l’autre côté du terrain pour un essai niçois à la 67e. James transforme et le Stade Niçois peut encore croire à la victoire.

D’autant plus que les choses se compliquent pour les Albigeois avec le carton jaune infligé à l’un des ailiers pour un en-avant volontaire. Albi va donc finir la rencontre à 14 joueurs. Les déchets techniques et les erreurs individuelles se multiplient mais les Niçois ne parviennent pas à en profiter pour placer des contre-attaques. Les Azuréens vont être à leur tour réduit à 14 avec le carton jaune d’Agustín Ormaechea. Le joueur d’origine uruguayenne se rend coupable d’une faute en face des poteaux que Jérémy Russell (Albi) transforme. Albi mène 21-19 à seulement deux minutes du coup de sifflet final.

Nice tente de percer la défense mais est l’équipe est stoppée par le mur jaune et noir albigeois. Après une dernière tentative de débordement côté droit, la passe après contact de Matthieu Bonnet-Gonnet ne trouve personne et le ballon finit en touche. L’arbitre siffle la fin du match, victoire d’Albi, 21-19, face au Stade Niçois qui concède sa première défaite de la saison.

"Il fallait que cela arrive un jour, on sait qu’Albi est une grande équipe. Maintenant, il faut se concentrer sur le prochain match face à Tarbes la semaine prochaine." explique Paul Champin qui fait référence à l’épopée des Gunners d’Arsenal, dits "Les Invincibles". Une période d’invincibilité dont le capitaine niçois était certain que son équipe n’allait pas reproduire cette année.

Le Stade Niçois se retrouve à la deuxième place après sa défaite face à Albi

Ce sont donc de valeureux joueurs du Stade Niçois qui repartent d’Albi un peu déçus mais qui peuvent se contenter du bonus défensif de la rencontre. Ils accueilleront Tarbes au stade des Arboras de Nice dans une semaine pour tenter de récupérer la première place du classement qu’occupe temporairement Bourg-en-Bresse après sa victoire contre Blagnac (25-15).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire