Rugby : le Stade Niçois s’impose sur le fil à Cognac et poursuit son invincibilité en 2021

Au terme d'une rencontre à suspense, le Stade Niçois, leader toujours invaincu en Nationale, s'impose en toute fin de match face à l'Union Cognac (23-21), 8e au classement, pour le compte de la 6e journée de championnat.

Le Stade Niçois est enfin de retour. Alors que la dernière rencontre a eu lieu le 19 octobre dernier, les protégés de Bolgashvili foulent à nouveau les pelouses pour le premier match de l’année après une longue suspension temporaire de la Nationale.

Un premier acte équilibré

Après un retour tant attendu à la compétition, le Stade Niçois entame parfaitement la rencontre après un bon ballon porté dans le camp adversaire. Ricquebourg passe la première pénalité du match (0-3, 4e). C’est d’ailleurs la surprise de la composition niçoise retenue par le coach : Ricquebourg titulaire au poste de demi-d’ouverture à la place de Matty James.

Début de match équilibré au Parc des Sports. Cognac recolle au score après sa première occasion de lancer du jeu (3-3, 8e). Avec l’appui du vent, et plus en jambes, l’Union Cognac profite de la botte de Debladis pour prendre les commandes de la rencontre (6-3, 21e). Les Niçois reprennent les choses en main. Après une touche bien négociée dans les 22 mètres adverses, Bonnet-Gonnet transperce la défense de Cognac et file inscrire le premier essai de la partie. Ricquebourg, face aux perches, transforme et permet à son équipe de prendre les devants (6-10, 28e).

Les joueurs de Bolgashvili font preuve d’efficacité dans le premier acte. Malgré une nouvelle pénalité inscrite par l’Union Cognac, Ricquebourg enquille trois points supplémentaire (9-13, 33e). Indisciplinés, le Stade Niçois concède une autre pénalité à quelques minutes de la mi-temps (12-13, 37e) avant de se voir passer devant à la sirène (15-13, 40e) après une mêlée dominatrice.

Malgré l’unique essai de la rencontre, le Stade Niçois retourne aux vestiaires menés au score par l’Union Cognac ayant bénéficié d’un vent favorable. Leader de la Nationale, les rouges et noirs devront inverser la situation.

Une fin de match palpitante

De retour aux affaires, l’Union Cognac continue d’accentuer la pression et se voit récompenser par une pénalité. Debladis enchaîne son sans-fautes, Cognac creuse l’écart (18-13, 45è). Malgré l’entrée en jeu de James, le Stade Niçois peine à trouver la faille dans la défense adversaire. L’Union Cognac pose énormément de soucis au leader. Les partenaires de Matty James trouve une nouvelle fois la faille ! Après un maul pénétrant dévastateur, l’arbitre siffle un essai en faveur des Niçois. Sans problèmes, James transforme et son équipe mène désormais les débats (18-20, 61e).

Alors qu’il reste vingts minutes à jouer, Nice est une nouvelle fois en difficulté face à des locaux vaillants et sans complexes. L’ailier Mapoe est coupable d’une faute. L’arbitre le sanctionne d’un carton jaune. L’occasion pour l’Union Cognac de mettre la pression sur les rouges et noirs. Les locaux glanent une énième pénalité après une faute qui vaut un nouveau carton jaune à Nice, pour Defives.

À 15 contre 13, l’Union Cognac passe devant au score à quelques minutes du dénouement (21-20, 73e). Le Stade Niçois subit cette fin de rencontre face à des joueurs de Cognac, déchaînés. Mais voilà, le Stade Nicois fait parler son statut de leader.

Dernier coup d’accélérateur avec la bagatelle, James, balaye le terrain. Sur une dernière mêlée, les avants niçois font l’effort pour remporter une pénalité salvatrice. Sur le gong, James passe la pénalité de la gagne. Le Stade Niçois remporte la rencontre face à l’Union Cognac (23-21, 80e) après une leçon de réalisme.

Tout savoir sur les rencontres et résultats du Stade Niçois ici : https://stadenicois.fr/

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire