ATP : match marathon pour Gilles Simon en Bulgarie

Un coup à toi, un coup à moi. C'est un match très indécis que nous ont offert la tête de série N°6 et l'ancien numéro six mondial. Une bataille finalement remportée au mental par John Millman en trois set et 3h17 de jeu.

Devant une centaine de spectateurs présents ce mercredi matin sur le central de l’ATP 250 à Sofia, la partie s’annonçait serrée entre deux joueurs du top 60.

Petit à petit, l’intensité monte et les longs rallies s’installent. À ce petit jeu, le niçois est l’un des meilleurs joueurs du monde. L’Australien fait parler sa puissance mais déjoue face au métronome Gilles Simon qui varie jeu court et long pour déstabiliser son adversaire. Un peu plus tard dans le match, Millman tente de revenir dans la partie en prenant l’avantage au milieu du court. Simon est contraint de faire l’essuie-glace et fini par perdre son break d’avance. Mais dans la foulée, il se reprend bien et parvient à remettre son jeu d’alternance en place, le même qui avait déstabilisé Millman en début de partie. À 5-6 sur son service, Simon commet trois erreurs et voit son pourcentage de première balle chuter. Une occasion que l’Australien ne manque pas pour s’adjuger la première manche (7-5).

Dans le deuxième set, la frustration remonte côté français. John Millman remporte sept des neufs derniers jeu, ce qui coïncide avec les difficultés rencontrées au service par l’Azuréen. Piqué au vif, Gilles Simon monte son niveau et parvient à reprendre la main sur le match à la faveur de longs échanges parfaitement dirigés. Il dé-break puis prend même le service adverse ! La partie est complétement relancée. Mais c’était sans compter sur le mental de Millman qui à la force du poignet refait craquer le niçois visiblement émoussé par les efforts consentis pour revenir dans le match. Sur courant alternatif, les deux joueurs n’arrivent pas à se départager. Malgré deux balles de match contre lui dont la première sauvée après un échange incroyable de 46 coups, le français parvient a arracher le tie-break. Dos au mur, il profite des erreurs de la tête de série pour prendre l’avantage et ne plus la lâcher ! Deuxième set Simon (7-6, 7 points à 3).

La dernière manche démarre comme la précédente. Moins présent sur le court le Simon se fait breaker dès l’entame. Frustré par la qualité de son service, il va même jusqu’à jouer quelques balles après avoir concédé un double break pour tenter de retrouver un peu d’allant. En vain... Les points défilent et le niçois ne peut plus rien faire. Après avoir sauvé quatre balles de match, il s’incline finalement en trois sets (7-5/6-7/6-2) au terme d’un match marathon qui aura duré pas moins de 3h17.

Au prochain tour Millman affrontera le Canadien Pospisil (74e mondial) tombeur la veille de l’Allemand tête de série N°4 Struff (36e mondial).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire