Gilles Simon s’impose, Alizé Cornet s’incline contre Naomi Osaka

Les tournois préparatifs à l'Open d'Australie ont débuté du côté de Melbourne. Les Niçois connaissent des fortunes diverses.

La tâche s’annonçait ardue pour les Niçoises. Fiona Ferro était engagée sur le Yarra Valley Classic, à Melbourne. Au premier tour, la 43e mondiale affrontait l’Américaine Shelby Rogers, 60e mondiale. Un match abordable sur le papier, mais plus difficile en réalité. Après avoir été touchée par une intoxication alimentaire il y a quelques semaines, Fiona Ferro est rapidement apparue en manque de rythme, perdant 18 points sur les 19 premiers échanges de la rencontre. Après avoir perdu la première manche 6-2, la Niçoise s’est repris. Elle menait 5-1 dans le deuxième set, avec deux breaks d’avance. Mais la Niçoise n’a pas su conclure. Pire, elle craquait complètement pour s’incliner finalement 6-2, 7-5 en 1h45 de jeu.

Alizé Cornet face au mur Osaka

Alizé Cornet était engagée sur le Gippsland Trophy, à Melbourne. Au premier tour, la 53e mondiale s’est imposée avec difficulté face à l’Australienne Ajla Tomljanovic, 69e mondiale (5-7, 6-1, 6-3), après 2h30 d’un gros combat. Forcément entamée par ce premier match, la Niçoise affrontait au second tour une montagne, en la personne de la Japonaise Naomi Osaka, numéro 3 mondiale. Après une entame totalement ratée (4-0), Alizé Cornet a rapidement perdu la première manche 6-2. Si la Niçoise a offert plus de résistance dans le second set, elle s’est néanmoins lourdement inclinée, en 1h15 de jeu, contre une Osaka un ton au-dessus (6-2, 6-2).

Gilles Simon en patron

Toujours à Melbourne, Gilles Simon effectuait sa reprise en 2021 au Murray River Open. Le 64e joueur mondial bénéficiait d’un premier tour clément, en la personne du Suédois Elias Ymer, 204e mondial. Le Niçois entre parfaitement dans sa rencontre, réalisant le premier break de la partie dès le premier jeu du match. Jamais inquiété sur son service (aucune balle de break à défendre en première manche), Gilles Simon empoche le premier set 6-4. Le scénario se répète dans le deuxième set. L’Azuréen réalise le break d’entrée. Il écartera 3 balles de débreak pour s’imposer très logiquement 6-4, 6-4 en 1h30. Au second tour, Gilles Simon retrouvera un autre Français, en la personne de Jérémy Chardy, vainqueur du Croate Marin Cilic (2-6, 6-3, 7-6 en 2h35 de jeu).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire