LBE (J12) : l’OGC Nice remporte le derby du sud-est face à Toulon St-Cyr

En déplacement sur le parquet de Toulon St-Cyr pour le compte de la 12e journée, Nice a pris le meilleur sur son voisin avec à la clé une septième victoire consécutive en championnat (26-20). Impressionnant !

Les Aiglons de Nice sont tout simplement imprenables depuis la reprise ! Personne ne fait mieux au niveau de la forme actuelle, même pas le leader de cette Ligue Butagaz Energie, Brest, comptant seulement une défaite depuis le début de l’exercice. Malgré son invincibilité, Nice stagne toujours à la 5e place du classement mais peu importe aujourd’hui c’est Toulon St-Cyr qui en a fait les frais (26-20). Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne !

Personne ne veut lâcher prise

Le premier acte est un véritable chassé-croisé entre les deux équipes. Aucune des deux formations n’a voulu laisser de l’avance à son adversaire. Dans ce derby du sud-est, un long combat s’est installé. Déterminées à ramener la victoire dans les Alpes-Maritimes, les Niçoises ont pris le match par le bon bout en menant au score sur quasiment toute la première période. Comme souvent dans les bons coups, la capitaine, Ehsan Abdelmalek a montré la voie à son équipe. Alors qu’on approche de la moitié du premier acte, l’égyptienne d’une frappe surpuissante a permis à son équipe de dominer ce début de rencontre (7-5).

L’équipe niçoise est bien en place en début de rencontre, elle a également pu compter sur la forme olympique de sa gardienne Marja Colic, auteure de sept arrêts. Galvanisées par l’enjeu de ce derby, les Toulonnaises ont gardé le cap et sont même passées devant grâce à Marine Dupuis (13-12). Les dernières minutes de cette première période sont uniquement niçoises. Après un mouvement offensif mené avec perfection, les Aiglonnes sont rentrées aux vestiaires avec un but d’avance (13-14). Une mi-temps étriquée entre les Rebelles et les Aiglonnes alors que tout reste à faire pour les rouges et noirs.

Et à la fin, c’est toujours Nice qui gagne

Nice a accéléré les choses, Toulon St-Cyr n’a pas pu suivre le rythme effréné de Marie Prouvensier et de ses coéquipières. Dès le début du second acte, Nice s’est envolé au score en enchaînant trois réalisations d’affilée (13-17). La défense niçoise écœure les attaquantes de Toulon St-Cyr, les jaunes et bleus ont retrouvé la faille des filets seulement cinq minutes après la reprise. Le classement a parlé sur le terrain. Après avoir tenu le rythme pendant trente minutes, les Rebelles ont lâché du lest. Physiquement, il n’y a pas photo sur le terrain, les niçoises ont étouffé leur adversaire en maintenant leur écart jusqu’à la fin de la rencontre.

Inépuisable, Abdelmalek, a inscrit sept buts lors de ce derby du sud-est. Aujourd’hui, c’est l’ensemble de l’équipe de Nice qu’il faut souligner. Un travail d’équipe orchestré du début à la fin pour éviter le piège de ce déplacement dans le Var. Toulon St-Cyr l’a bien compris, il n’y aura pas de victoire pour ce soir. L’écart a grandi au fil du chrono pour au final une victoire méritée de Nice en terre ennemi (26-20).

Crédit photo : OGC Nice Handball

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire