Open d’Australie 2021 (H) : Gilles Simon giflé par Stefanos Tsisipas

Opposé au grecque, Stefanos Tsisipas, le niçois, Gilles Simon n'a pas vu le jour face au 6e joueur mondial en mode rouleau compresseur (6-1,6-2,6-1). Un petit tour et puis s'en va pour Gilles Simon lors de ce premier tour de l'Open d'Australie.

Un français de moins dans le tableau de l’Open d’Australie ! Alors que les filles assurent le spectacle en ce début de Grand Chelem, l’hécatombe continue chez les garçons. Après la défaite frustrante de Gaël Monfils, la débâcle de Benoit Paire...c’est Gilles Simon qui a fait les frais de Stefanos Tsisipas (6-1,6-2,6-1). Logiquement donné vainqueur sur le papier, le Grecque n’a fait qu’une bouchée de Gilles Simon. Une leçon de tennis en 1h34.

Gilles Simon n’a pas vu le jour

Trois petits sets, quatre jeux, 42 points gagnés, le premier Grand Chelem de l’année a tourné au cauchemar pour Gilles Simon. Dans le premier set, Stéfanos Tsisipas ne laisse aucune chance à son adversaire. Son entame de match est parfaite. Concentré, appliqué, le tricolore est impuissant face à la précision de la tête de série n°5 du tournoi qui se voit glaner les cinq premiers jeux de la rencontre (5-0). Gilles Simon en a profité pour marquer son premier jeu avant de subir une nouvelle fois le service travaillé du Grecque (6-1).

Le second acte est un copié collé de la première. Dépassé, sans solutions, le vétéran de 36 ans n’est pas parvenu à mettre Tsisipas en difficulté. Le Français n’a bénéficié d’aucune balle de break dans la rencontre. Après avoir pris le service de son adversaire, le Grecque, voulant vite en découdre, a accéléré les choses en ne laissant que deux jeux au 66e mondiale (6-2).

Gilles Simon est à l’agonie. Des gestes d’humeur, des propos impuissants ("C’est un enfer"), Gilles Simon a baissé les bras dans l’ultime manche. Le natif de Nice a subi la loi de la "nouvelle génération". Sur le Rod Laver Arena, les spectateurs ont apprécié les coups osés de Tsisipas dans cette dernière manche à sens unique (6-1). Une balade pour commencer le tournoi avant d’affronter au prochain tour l’australien, Kokkinakis.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire