La saison 2020/2021 du Nice Volley-Ball est retardée

Après une réunion de présentation de la saison avec le staff et l'effectif de l'équipe du Nice Volley-Ball dans leur gymnase traditionnel, l'équipe de Nice de volley-ball avait grand hâte de débuter sa saison le 3 octobre prochain, mais c'était sans compter sur l'apparition de plusieurs cas de Covid-19.

Une saison 2019/2020 à effacer. Voilà ce que beaucoup retiennent de l’an passé. Une année qui n’a pu s’achever suite à l’apparition de la pandémie du Coronavirus. Pour la reprise officielle du championnat, chacun est content de reprendre les choses sérieuses et se remettre dans le grand bain.

Le groupe, les nouvelles arrivées…

Tous rassemblés sur le terrain, et accompagnés par leurs coach et leur président, les joueurs du Nice Volley-Ball font leur entrée individuellement dans une salle de volley éclairée par un grand projecteur. Tous se hâtent pour rejoindre leurs coéquipiers et les nouvelles recrues de cette saison.

Avant de lancer les objectifs, chaque joueur se tient prêt à donner le maximum de soi-même lors des matchs. Quelque importance ait le titre, le maintien de l’équipe, la victoire est l’objectif principal de l’équipe Niçoise.

"Le groupe vit très bien. Maintenant, il va falloir le prouver sur le terrain. On travaille pour arriver en pleine confiance le jour-J. À chaque match, on tentera le tout pour la gagne", analysera le capitaine.

Une saison retardée par la Covid-19

À noter que la pandémie est toujours présente. Et cela donne déjà du fil à retordre à l’équipe niçoise victime de plusieurs cas positifs.

L’entraîneur Ratko Peris avait raison de se méfier. "Il est important de ne pas être testé positif. Ce n’est pas encore le cas pour nous mais ça pourrait très bien l’être. Après avoir été confinés pendant cinq mois, on a repris l’entraînement depuis un mois et demi et tout se passe pour le mieux."

Le Nice Volley-Ball a effectué six semaines de préparation, de quoi retrouver le rythme. Malheureusement, le début de saison qui devait avoir lieu ce vendredi face à Narbonne attendra pour les Niçois.

Pour la sécurité et la santé du groupe, les mesures ont déjà été établies. "On fait tester les joueurs toutes les semaines. S’il s’avérerait que l’un d’entre eux est positif, on l’isolerait des autres. Si plusieurs sont concernés, on peut éventuellement demander un report du match", faisait remarquer le président Alain Griguer.

En attendant, l’équipe de Jérôme Clère est déjà privée de certains de ses joueurs testés positifs. Cette saison, bien qu’elle n’ait même pas débuté, s’annonce déjà spéciale.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire