Ligue A : Nice s’incline lourdement pour son dernier match à domicile

Pour son dernier match à domicile de la saison, le Nice Volleyball a concédé une nouvelle défaite, 3-0 (26-28 ; 23-25 ; 23-25), face à une grosse équipe de Tours entrainée par Hubert Henno. Les joueurs de Ratko Peris peuvent nourrir quelques regrets, eux qui auront su tenir tête à leurs adversaires pendant les deux premiers sets.

Pas d’exploit pour le Nice Volleyball ce soir qui est tombé sur une équipe de Tours plus réaliste. La course au maintien en Ligue A est plus que jamais engagé pour les Aigles. Avec un score final si large, mais pas autant dans le détail, les Niçois auraient très bien pu inverser la sentence et peut-être remporté le match.

Andric et Clère en mode défense

Le début de rencontre est spectaculaire. Après seulement quelques ballons joués, l’assistance vidéo a dû intervenir à deux reprises au début de la partie. Les Niçois ont soif ce soir et comptent bien se faire entendre (4-3 ; 7-6 ; 10-8). La suite du match va s’illustrer par une série de fautes et de mauvais services côté niçois et côté tourangeau (12-12 ; 14-14 ; 16-16). Les contres gagnants d’Hector Salerno et les frappes de Leo Andric permettent à leur équipe de rester proche au tableau d’affichage de leurs adversaires (19-19 ; 22-20 ; 24-24). Finalement, c’est Tours qui s’impose 28-26 dans ce premier set irrespirable.

Le capitaine, Jérôme Clère, aura lui aussi été impérial dans le jeu. Auteur de 11 points durant la partie, ces contres et ses frappes permettent à l’équipe de Nice de croire encore à la victoire (2-3 ; 7-6 ; 11-8). En revanche, les petites erreurs techniques viennent perturber les Niçois dans leur jeu, eux qui semblaient tenir ce deuxième set. Leo Andric rate son service, Tours revient à la hauteur de Nice (14-13 17-17 ; 19-20). Une nouvelle série de faute dans les deux camps rend la partie étouffante. Nice concède un deuxième set après avoir laissé trop de points en route (23-25).

Tours plus tranchant

En face, les Tourangeaux réalisent une meilleure prestation. Solides en défense, agressifs en attaque, les Azuréens ont du mal à endiguer les offensives des visiteurs mais ils tiennent encore bon (3-3 ; 7-7 ; 9-10). Jérôme Clère, une nouvelle fois, montre l’exemple et parvient à contrer les ballons rapides des Tourangeaux. Après avoir dominé Cambrai à domicile la semaine passé (3-0), c’est le Nice Volleyball qui se retrouve dans cette situation. Avec deux sets de retard, la tâche paraît insurmontable pour Ratko Peris et ses hommes qui finissent par s’incliner logiquement 23-25 dans ce troisième set.

Réactions de fin de match

Défaite 3-0 de Nice à domicile face à Tours, 20e revers en 25 matchs disputés pour le Nice Volleyball qui n’a toujours pas validé son ticket pour le maintien en Ligue A la saison prochaine. Pour les réactions, le coach et les joueurs semblent sur la même longueur d’ondes.

Jérôme Clère : "On retiendra le positif dans cette saison difficile. Ce soir, On peut s’en vouloir. On n’a pas été tranchants, on manquait de bloc défensif et agressif, maintenant il faudra corriger cela face à Poitiers."

Jelle Ribbens : "On leur a donné le match. On le tenait, on a le ballon et on loupe trop d’occasions qui nous coûtent chères à la fin. Le match aurait pu être en notre faveur si on avait su gagner les deux premiers, mais on est responsables de cette défaite. On est fautifs, on tenait le match et on l’a donné."

Ratko Peris : "C’est assez frustrant de perdre de si peu car l’équipe s’est bien battue, mais on paye cash les petits détails. Nous devons mieux négocier les ballons en attaque, on a trop donné durant les deux premiers sets." explique le coach du Nice Volleyball qui retient une saison difficile et assez particulière avec les impacts du Covid-19.

Pour son dernier match officiel de la saison, Nice ce déplacera à Poitiers le week-end prochain pour valider définitivement son maintien en championnat.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire